Quand le monde n’est plus que désolation, il faut payer le prix cher pour survivre.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Situation délicate...[FINISH]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Situation délicate...[FINISH]   Sam 22 Sep - 12:22


Elle était là , accroupie sur le sol de la bijouterie la lèvre en sang, le souffle cour, elle regardait autour d’elle les cinq corps inertes qui l’entouraient.



FLASHBACK



Entièrement vêtu de noir pour être moins repérable, Kaissy dévalisait une des vieilles bijouteries des quartiers sud du Bronx. Depuis que la guerre était fini c’était le seul endroit où l’on pouvait encore cambrioler des magasins sans trop risquer de voir arriver la police. Tous ces bijoux autour d’elle la rendais joyeuse mais elle savait qu’elle devrait les revendre, mais peut être pourrais telle en gardais un, cette bague sertie de deux rubis lui plaisait bien. Elle avait déjà remplit une valise et entamais la deuxième quand elle entendit un ricanement…
Dans l’encolure de la vitrine, cinq hommes munit des diverse armes blanches la regardaient d’un air intéressé. La première chose que fit Kaissy c’est de regarder attentivement leurs mains, ils avaient tous des armes dangereuses mais pas d’armes à feu, seulement des couteaux ou des barres en fer.


* Sûrement de simple voyou *


Même si ils n’avaient pas l’air d’être des pro, ils étaient cinq et Kaissy n’avait pas une grande aptitude au combat., la méfiance était plus sure.

" Alors baby, on se prend pour une grande voleuse " Lui dit un des bandits.

" Nous n’avons pas était pressentait, tu peux garder ton baby "

Elle sortit rapidement de sa cuissarde son petit bereta et tira dans le tas, elle ne savais pas très bien viser et ne toucha mortellement que l’un des cinq types mais elle était sure d’en avoir blesser un autre à l ‘épaule.

" Elle à tuer Ricko, on va la massacrer cette salope ! "

Elle n’avait plus qu’une balle dans son chargeur, et si ils fonçaient tous en même temps sur elle, c’était fini.

" Ne bougez pas où je vous explose tous la gueule ! "

A ce moment là notre voleuse se mit à sécrétait autour d’elle son pouvoir, une vapeur verte se dégagea des pores de sa peau. Elle c’était rendu compte qu’elle était la seule à pouvoir voir les vapeurs qu’elle pouvait émettre et en était ravi, elle pensait très fort à vouloir les faire vomir. Elle se concentrait le plus possible pour dégager le maximum de vapeur, un nuage verdâtre planait à présent dans le pièce, elle attendait maintenant que ses agresseurs soient en contact avec la vapeur.

C’est alors qu’un des bandits sortit de sa cachette pour rejoindre celui qui était blesser, elle ne tira pas pour économiser sa dernière munition, ce fut une grave erreur.

" Elle na plus de munitions les gars, elle est foutu ! "

A sa droite un homme surgit soudainement et à quand il fut à quelque centimètre de Kaissy elle tira. La balle le toucha à l’œil lui explosant une partie de la tête. Couverte de sang la jeune fille hurla et ne fit pas attention à un autre homme qui s’était jeter sur elle. Sous le choc elle tira mais elle n’avait cette fois plus de balles. Il la percuta en plein ventre et ils se retrouvèrent tous les deux aux sol. Quand il voulu la frapper il stoppa net, elle le poussa et il se mit à vomir sans s’arrêter… Derrière elle le mec qui était avec le blesser fonça à son tour sur elle mais lui aussi entra en contact avec la substances de Kaissy en s’accroupie au sol pour vomir. Elle prit une barre e fer de l’un des gas et les frappa tous les deux, pas un coup mortel, juste de quoi les assommer un moment.
Elle n’en pouvait plus, elle était épuiser et affoler, les coups de feu avaient sûrement alerter des gens, peut être des amis de ceux qu’elle venait de tuer….
Un coup violent lui fut porter à la tête, elle tomba et vit en se retournant le derniers des agresseurs qu’elle pensait hors course. Il se tenait l’épaule d’une main et tenait une batte de base ball de l’autre.

" Sale pute !!!! "

La vue trouble elle évita de peu le coup et se releva elle visa un point stratégique : l’entre jambe. L’homme lâcha l’arme et la cogna à la lèvre, furieux au plus au point il attrapa la gorge de Kaissy et resserra son étreinte. Il avait le visage plein de haine et de bonheur à l’idée de la tuer…puis il lâcha prise et tomba au sol prit de convulsion…

" Qu’est-ce que tu ma fait ? ! "

" J’ai reproduit dans ton corps les symptôme d’un overdose…adieu "

Il mourut peu de temps après dans sa bave.

FIN FLASHBACK

Elle se releva péniblement et s’avança vers sa valise de bijou quand la sirène de la police retentit…deux policiers entrèrent dans la boutique, Kaissy se dirigea le plus vite qu’elle le pouvait encore vers l’arrière boutique et se retrouva dans une ruelle…Une voiture de police entra à son tour la bloquant…
Devant la voiture de police, derrière les deux policiers braquant leur arme et sur les côtes deux grand mur de brique….

* Et merde *

[J'atend que l'on me sauve maintenant...]


Dernière édition par le Mer 5 Déc - 19:47, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nickolas
Invité



MessageSujet: Re: Situation délicate...[FINISH]   Sam 22 Sep - 14:45

Pour le moment, Nickolas commençait à sérieusement fatiguer. En plein milieu de la nuit, il n’avait pas eu une seule heure de sommeil depuis déjà deux jours, et cela finissait par se faire ressentir, autant sur son moral que sur son physique. Il avait pourtant décidé de s’aventurer dans les quartiers sud du Bronx, peu rassurant en général, et plus qu’hostiles quand on était sans défense ou vraiment en manque de sommeil. Malgré cela, Nick était encore bien éveillé et restait sur ses gardes, d’autant qu’il était prêt à se saisir de son CZ, finement dissimulé sous sa veste. Même si le major Carter était en tenue civile, il n’était pas assez inconscient pour se promener sans arme, si bien qu’il gardait même une petite dose de C4 dans sa poche, et une trousse de premiers secours : l’attirail basique d’un militaire sur le terrain. Et en l’occurrence, le terrain était peut être moins dangereux qu’en temps de guerre, mais pas plus rassurant non plus, Nickolas demeurait vraiment méfiant à l’égard de tout et tous, sans jamais dévier de ses principes et des fonctions qu’il s’était accordé. Il comptait aider un maximum de personnes, et contribuer à redresser le monde qu’importe le temps que cela prendrait, et qu’importe ce qui devrait lui en coûter, ou presque.
Sa marche fut stoppée par les sirènes de police qui ne tardèrent pas à défiler sous ses yeux. Suivant du regard la débandade de voitures s’élançant vers l’Est, Nickolas fronça doucement les sourcils. Que pouvait-il bien se passer pour qu’autant de personne soient détachées au Bronx ? Il pensa d’abord à une guerre de gang, ou à une lutte entre quelques désoeuvrés, cependant, il préféra en avoir le cœur net, mieux, il comptait se rendre utile si cela était possible, après tout, il était dans l’armée, et avait toute autorité sur n’importe quelle force policière.
Il s’élança donc assez rapidement le long de la rue, le souffle saccadé, il s’efforçait d’aller au plus vite. Son pouvoir ne lui était d’aucun secours puisqu’il n’y avait aucun intérêt à localiser qui que ce soit, au moins pour le moment. Heureusement pour son physique éreinté, sa course folle fut également prompte, puisqu’il s’arrêta seulement deux rues plus loin. Une bijouterie avait été dévalisée, cependant, il y avait apparemment eu des traces de lutte. Nickolas n’en voyait guère plus de là où il était, alors que la police avait déjà formé un périmètre autour du site, braquant leurs armes sur la boutique, mais aussi sur une petite ruelle adjacente. Il aperçut d’ailleurs à cet instant, le commissaire Ethan Blake, avec qui il avait eu pas de différents pour plusieurs raisons, comme celui de prendre tout pouvoir quand bon lui semblait. Ethan était à peine plus âge que Nickolas, et ce dernier prit la décision de s’approcher pour comprendre l’ampleur du problème.
" Dégagez Carter ! Lâcha le commissaire en premier lieu. Cette affaire ne regard plus que la police. "
Nickolas était fermement décidé à tout savoir, et après avoir sérieusement mis la pression sur l’homme, et sur ses hommes, il obtient un semblant de réponse, qu’il vérifia à l’aide de son pouvoir, ayant un regard pour la ruelle, bien encerclée, surtout d’arme à feu en tout genre.
" C’est encore Kaissy Wilpurt, déclara Ethan. Et cette fois, vous ne la sortirez pas de là, elle est à moi ! "
Oh, Kaissy … Elle avait donc encore fait des siennes, et le don de Nick lui confirma bien qu’elle était dans le coup, et dans de beaux draps encore une fois. Ethan Blake était l’homme qui la suivait et la traquait sans relâche dans l’espoir de la coffrer un jour, cependant, le major Carter s’y était toujours fermement opposé, et avait toujours négocié un billet de sortir indemne pour la jeune fille. Le commissaire lui expliqua qu’elle avait abattu cinq hommes, certainement de sang froid, alors qu’elle cambriolait très certainement la bijouterie. Même s’il n’aimait pas le fait qu’elle tue avec autant de facilités, il ne comptait pas la laisser aussi désoeuvrer, aux mains de ce malade.
" Blake, je vous prierais de la fermer. Vous et vos gars vous aller me ramasser les cadavres et déguerpir au plus vite du Bronx, répliqua Nick froidement. Kaissy, c’est mon affaire, l’armée américaine vous détache de toutes responsabilités. "
Bien entendu, Ethan fulminait, mais il n’en prit pas compte puisqu’il s’agissait d’ordre direct. Sans attendre le départ des forces de police, il passa devant les hommes armés, qui recevaient déjà les ordres de départ, pour s’engouffrer dans la ruelle. Il scruta les alentours consciemment, et attentivement, sa fatigue s’était totalement estompée.
" Kaissy, c’est moi, Nick. Où es-tu ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Situation délicate...[FINISH]   Sam 22 Sep - 16:40

Elle n’avait toujours pas bouger que plusieurs autres voitures avaient rejoint la première, encercler Kaissy sentait bien que cette fois elle était totalement foutu. Elle savait qu’elle irait faire un petit tour gratuit en prison. Les policiers souriais, cela était sûrement dû à la notoriété grandissante de Kaissy dans le monde judiciaire. Parmis les flic heureux, l’un d’entre eux était beaucoup plus content que les autres, Ethan Blake jubiler de bonheur.
Cet abruti de représentant de l’ordre était un sale ripoux sans scrupule qui détestait Kaissy plus que tout, cela était peu être à cause de la foi où elle c’était retrouver piéger ( encore…) dans une banque désaffecté avec Blake et son second et qu’après les avoirs touchées ils se soient retrouver infectés de boutons d’acné et de furoncles. Elle voyait encore quelques cicatrices sur le visage de Blake. Trop épuisé par sa ressente bagarre Kaissy ne pouvait pas se permettre de secrétait encore une de ses vapeurs sans risquer de s’évanouir mais si Ethan la touché elle lui donnerais tout de même un petit quelque chose.
Elle réfléchissais déjà à comment s’évader de prison quand elle reconnut au loin un voix qu’elle connaissait…
-" Blake, je vous prierais de la fermer. Vous et vos gars vous aller me ramasser les cadavres et déguerpir au plus vite du Bronx. Kaissy, c’est mon affaire, l’armée américaine vous détache de toutes responsabilités. "-
Nickolas Carter, c’était Nikolas Carter. C’était maintenant au tour de Kaissy de sourire…
Par précaution quand tout le monde portait son attention au sergent Carter elle décida de se réfugier derrière une grosse poubelle…si un ou deux coup de feu était tiré.
Elle fut ravi d’attendre Ethan Blake se faire renvoyer comme un moins que rien, son sauveur attitré était là maintenant rien ne pouvait lui arriver. Il y a un moment maintenant notre jeune amie avait rendu un petit service au sergent Carter et depuis un lien fort existais entre les deux personnes( mais cela était une longue histoire ), ainsi il l’avait depuis sortit de pas mal de mauvais pas et se débrouiller toujours pour qu’elle n’est pas de casier judiciaire officiel ( même si elle savait que Blake avait tout un dossier remplit de détails elle ).
Les policiers commençait maintenant a quitter les lieux, Kaissy quitta alors sa cachette et se dirigea vers l’arrière boutique par laquelle elle était sortit quelques instants plus tôt. Elle ne tenais pas a parler avec Nick, il était vraiment adorable et clément avec elle mais elle savait que si il venait la voir il reprendrais les bijoux contenu dans sa valise et elle préférais sans sortir indemne et avec les bijoux…
Elle venait de franchir la porte quand elle entendit à nouveau la voix de Nick…
-" Kaissy, c’est moi, Nick. Où es-tu ? "-
Elle fit trois pas puis se retourna, bon elle pourrais aller le remercier tout de même, elle laissa la valise à l’intérieur et sortit avec un sourire le plus jolie possible sachant qu’elle était pas mal cabossée.
" Hey Carter, comment va mon ange gardien ? "
Elle s’approcha sans le toucher, Nick connaissait son pouvoir et même si il l’apprécier elle savais que si elle le touchait ou essayait de secrétait quoi que se soit il serais prêt a lui donner un coup assez puissant pour la mettre K.O et ainsi se protéger.
" Merci vraiment pour le coup de main, bon on se revoit à l’occasion…bye "


Dernière édition par le Mer 5 Déc - 19:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nickolas
Invité



MessageSujet: Re: Situation délicate...[FINISH]   Sam 22 Sep - 18:44

Nickolas percevait encore les murmures et jurons de plusieurs agents de police, comme si le fait que Kaissy puisse encore s’en tirer leurs déplaisait au plus haut point. Il faut dire que la demoiselle ne cessait de faire des siennes, et qu’ils étaient tous plutôt agacés de la voir toujours s’en tirer grâce au major Carter. Le commissaire Ethan Blake en avait même fait une affaire personnelle, une dette d’honneur dont il devrait certainement s’acquitter avant de mourir s’il voulait avoir du repos. Nickolas méprisait cet homme pour l’étiquette de « proie » qu’il mettait à chaque criminel ou délinquant qu’il poursuivait, comme si le but ultime était d’abattre la personne en question. Il savait également que cet homme était un ripou, pire que cela, il était même un meurtrier né, et même si Nick ne pouvait rien faire contre lui, et qu’il favorisait toujours la justice, remettre Kaissy aux mains de celui-ci revenait à la condamner aux pires souffrances que la nature humaine saurait infliger, si bien que la vie actuelle aurait des allures de paradis. Encore une fois, il l’avait remis à sa place dans une sorte de « couché panier », c’était exactement cela en fait, Blake n’était bon qu’à recevoir et exécuter les ordres qu’on lui donnait selon Nick, et autant dire qu’il avait tout intérêt. Les supérieurs du major Carter avaient autre chose à faire que de se soucier d’un petit commissaire de police, mais Nickolas aimait lui mettre cette pression totalement fictive qui fonctionnait pourtant à merveille.
Continuant gentiment d’avancer dans la ruelle peu attrayante, Nickolas scrutait les moindres recoins à la recherche de la jeune fille. Il s’apprêtait bien entendu à lui passer le savon du siècle comme si elle avait commis une simple bêtise enfantine, même si c’était cent fois plus grave. Il s’acharnait à lui sauver la vie, et elle la remettait toujours en danger, sans aucune raison valable. Nick avait déjà essayé plusieurs fois de la remettre sur les rails, sur le droit chemin, mais sans succès, elle s’était toujours obstinée sur des routes tumultueuses et illégales. Il ne pouvait pas l’y contraindre, cependant, il ne pouvait pas toujours arriver à temps, car il le savait, si il était arrivé quelques minutes après, Kaissy aurait déjà été enfermée dans un fourgon prêt à rejoindre les salles d’interrogatoire – et de torture – en compagnie du charmant Ethan Blake.
Elle finit par apparaître à ses yeux, et Nickolas savait parfaitement qu’elle avait tenté de s’enfuir avant qu’il n’arrive, drôle de façon de remercier au premier abord, cependant, elle s’était ravisée et était donc venue à lui. Pourtant, elle ne s’attarda pas, et dans une attitude pour le moins insolente et lâcha quelques mots et s’apprêta à repartir aussi sec, cependant, Nick la devança, et ne lui laissa nullement le loisir de lui fausser compagnie. Il prit soin de vérifier que personne ne les observait, localisant même par la pensée Ethan Blake qui était déjà à plusieurs rues au sud de leur position. Il se concentra sur elle.
" Une minute Kaissy, tu ne penses pas t’en tirer comme ça ? Tu as tué cinq hommes bon sang ! Où avais-tu la tête ? Que tu voles, passe encore, cela ne vaut plus rien de nos jours, mais je t’interdis de tuer qui que ce soit. "
Parfois, il avait l’impression qu’elle était la petite sœur qu’il n’avait jamais eu, sur qui il veillait envers et contre tout, même au détriment de l’armée et de la loi, car si quelqu’un apprenait ses activités à ce niveau, il se verrait directement emprisonné pour haute trahison. Il ne se mouillait vraiment pas pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Situation délicate...[FINISH]   Sam 22 Sep - 19:19

Kaissy apprécier vraiment ce que faisait Nick pour elle, même si elle ne lui montrais pas, elle se rendait compte que braver la loi et ses idéaux pour une fille pleine d’embrouille était réellement altruiste de sa part. mais d’un autre côté elle avait des idées bien arrêté sur cette guerre et la position militaire de Carter ne lui plaisais pas du tout. Elle savais que même si le lien entre eux était fort et ne se briserais pas comme une vulgaire brindille, les idées qu’ils avaient sur le futur les séparerais peu à peu.
Elle s’attendait à ce qu’il ne la laisse pas partir tranquillement, comment aurais t-il pu juste la saluer après qu’il lui est sauver la mise, et cette foi Kaissy aurait été inculper pour vol mais aussi pour meurtre et là se n’aurais pas été la même histoire. Elle écouta sans bouger, ni parler, les remontrances de Nickolas, puis quand il eu finit elle le regarda avec un air malicieux.
" Pour commencer je n’est pas tuer cinq types mais trois, il y en a deux qui sont juste assommés…"
Elle le regarda et sentit qu’elle allais peut-être trop loin, qui sais, un jour il arrêtera de l’aider et même si elle était débrouillarde, son aide l’avez souvent beaucoup aidé. Elle prit alors un visage plus calme et désolé.
" Ecoute je suis désolé de cette situation, je ne voulais pas les tuer ces cons, mais ils ne m’on pas donner le choix ! "
Elle essuya tant bien que mal le sang sec qu’elle avait sur le visage et repensa à ce qu’elle avait fait, certes tuer n’était très recommander mais ces petits gangsters à deux balle l’avaient bien chercher et puis elle n’avait pas assassiner des bonnes sœurs. Dans la même situation, confronté aux même personnes Nick les aurais tuer aussi et lui, il aurais mis ça sur le dos de son métier, mais tuer pour la patrie semblais plus idiot que tuer pour survivre aux yeux de Kaissy.
Elle pensa quelques instants a offrir un bijoux ou deux à Carter pour le remercier mais elle savais qu’il le prendrais mal, puis elle songea aux truc qu’elle avait trouver, enfin plutôt voler une semaine plus tôt. Elle sortit de sa poche deux bipeurs, ils étaient très vieux mais ils marchaient, les types à qui elle les avait prit s’en servais. Elle en tendit un à Nickolas.
" Tiens, c’est un bipeur, tu c’est l’ancêtre du portable, depuis la guerre les portables sont interdit et de toute manières c’est trop surveiller avec les satellites et tout mais ces petits trucs utilise des ondes pour communiquer…J’en ai un et tu en as un. Si l’un à besoin de l’autre on se bip. "
Elle souries et même rigola, elle discutait avec Nick comme deux adolescentes, bien qu’ici tout était plus sérieux. Elle rangea le sien dans sa poche.
" Je sais que tu peux me localiser mais moi non, avec ça on pourras toujours être en contac…"


Dernière édition par le Mer 5 Déc - 19:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nickolas
Invité



MessageSujet: Re: Situation délicate...[FINISH]   Sam 22 Sep - 20:00

" Parce que tu crois vraiment que ça fait une différence ? D’autant que cela ne fait jamais que deux témoins supplémentaires de ta culpabilité, s’indigna-t-il. "
La seule raison pour laquelle il se faisait si répréhensif était dû au fait qu’il tenait sincèrement à elle, Kaissy était encore l’une des rares personnes vivantes à qui il tenait sur cette Terre, et de la savoir plausiblement en prison ne lui plaisait pas du tout, pire, l’insupportait au plus haut point. Mine de rien, il risquait sa carrière, sa vie pour elle, tout ça parce qu’elle avait sauvé la sienne mais quand même, il mettait son amour pour Lina en danger, et si jamais il se faisait prendre, ce serait la fin du major Carter, il n’aurait plus de vie, le peu qu’il avait réussi à construire malgré son passé désastreux à force de coups, d’indifférence et de sueur serait réduit à néant. Peut être – et même certainement – qu’elle ne voyait pas plus loin que cela, mais Nick savait parfaitement les risques calculés qu’il prenait, et c’était bien pour cela qu’il s’acharnait envers et contre tout à la défendre et à la protéger.
" Tu ne dois pas tuer, si stupides et inconscients puissent être tes ennemis. Même moi, je ne fais que blesser pour m’en tirer. Tu n’as que dix neuf ans, et je suis presque sûr que tu as tué autant d’hommes que moi, reprit-il gravement. "
Elle avait réellement l’air de regretter – au moins en partie – le fait d’en avoir tuer trois sur les cinq, cependant, il savait parfaitement qu’elle ne regrettait pas de leurs avoir ôter la vie, loin de là, seulement d’avoir du encore faire appel à Nick, et c’était exactement cette façon de penser qu’il essayait de combattre chez elle. Elle manquait parfois trop d’Humanité, même pour des êtres méprisables, ils ne devaient pas être si dangereux, si tant est qu’elle choisisse les bonnes solutions. Pour sa part, Nickolas essayait toujours de passer par autre chose que la violence et aussi la mort. Il préférait blesser pour mieux soigner ensuite que de tuer de sang froid, même s’il en était tout à fait capable. Nickolas était peut être un militaire un peu trop humain en fin de compte, il n’arrivait pas à mépriser la vie au point de pouvoir l’ôter si facilement.
Elle lui tendit ensuite un bipeur, dont il se saisit sur le moment. A quoi bon avoir un objet aussi obsolète quand on avait la merveilleuse invention de la radio. Comme moyen civil, Nickolas reconnaissait que c’était sans doute le meilleur, ainsi, il vérifia son bon état de fonctionnement, avant de l’accrocher à sa ceinture, sous sa veste, juste à côté de son CZ, à l’aide de l’attache. Il était vrai qu’elle ne pouvait pas savoir où il était, mais en même temps cela n’avait aucune utilité. Après tout, c’était elle qui avait besoin que lui rapplique en général, mais de cette façon, il saurait exactement quand il devait la localiser, et pas s’y attacher constamment vainement.
" C’est d’accord. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Situation délicate...[FINISH]   Dim 23 Sep - 20:30

Kaissy ne comprenais pas les idées pacifiques de Nick, mais elles les respectées. Après tout si il voulais croire que sauver des personnes qui n'hésiterais pas à le tuer était mieux que d’alléger la terre d’êtres immondes, c’était son choix…Cependant il avait raison sur un point, elle aurais du tous les tuer, les deux autres pourraient parler maintenant. Il est vrai que l’attitude qu’elle avait eu l’avait surprise, avant de rencontrer Nickolas et d’être constamment inondé d’idées pacifiques, elle aurait tuer les deux gangsters au lieu de juste les assommés.
Quand il accepta de prendre le bipeur Kaissy fut ravie, elle avait légèrement peur c’est vrai que Carter l’envoie sur les roses mais il ne l’avais pas fait et tant mieux ! La façon qu’il avait de toujours prendre soin d’elle, de l’aider même si cela était dangereux pour lui était vraiment quelque chose d’important pour la jeune fille. Depuis la fin de la guerre et sa soudaine solitude il était le seul à s’occuper d’elle comme le faisaient son père et Tony…En pensant à eux elle eu un léger pincement au cœur et regarda l’immensité du ciel. Elle lui tendit le bipeur
" Merci, c’est gentil. "
Elle le regarda l’essayer et l’accrocher ensuite à sa ceinture. Maintenant si elle se trouvait dans la mélasse elle pourrais le biper et si un jour il avait besoin d’elle, Kaissy pourrais lui rendre l’appareil. C’était li minimum qu’elle puisse faire…
Elle sentit une légère brise, le climat perdais en chaleur, elle regarda sa montre, il était 19h30. Le soir approcher et les quartiers sud était réputés pour leur nuit très agitée et sanglantes. Il ne fallait pas trop traîner ici, même en compagnie d’un militaire. Un peu triste à l’idée de le quitter et de ne pas savoir quand elle le reverrais Kaissy lui dit avec un regard triste :
" Bon je crois qu’on devrais y aller, la nuit tombe, tu connais cet endroit et ce qu’il arrive la nuit. "
Elle le regarda, le salua de la main et se tourna en direction de la bijouterie, elle pivota sur elle même.
" Encore merci Carter si tu croise Blake, transmets lui mes amitiés. "
Elle reprit sa direction vers la bijouterie en me regardant du coin de l’œil. Une fois seule à l’intérieur elle reprit sa valise puis elle s’approcha des deux hommes encore évanoui et les toucha…il commencèrent à baver sans bouger. Elle leur avait fait pareil que leur acolyte, il allais mourir d’une fausse overdose. Mais cette fois Kaissy y était aller plus mollo avec ses victimes, il mourrait sans même s’en apercevoir…
Elle sortie alors de la bijouterie et courut le plus vite possible vers la voiture qu’elle avait voler pour venir jusqu’au quartiers sud du Bronx. C’était sur elle n’y remettrais pas les pieds de si tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Situation délicate...[FINISH]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Situation délicate...[FINISH]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In The End :: Hors Jeu :: Archives-
Sauter vers: