Quand le monde n’est plus que désolation, il faut payer le prix cher pour survivre.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sois le changement que tu veux voir [PV Meredith]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tom Eckart

avatar

Féminin
Nombre de messages : 59
Age : 38
Who are you : I'm open-handed
Philosophie : Sois le changement que tu veux voir !
Love : Sara
Santé :
100 / 100100 / 100

Date d'inscription : 28/10/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Voit le passé d'une personne
Maitrise des pouvoirs:
15/100  (15/100)
Agilité au Combat:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Sois le changement que tu veux voir [PV Meredith]   Dim 11 Nov - 15:28

Brookling, est la circonscription de New-York certainement la plus métissée. On y trouve pratiquement autant d'habitants « blancs », que d'habitants d'origine « afro-américaine », sans oublier tous les habitants hispaniques et d'autres communautés encore. Les habitants vivent dans les quartiers et sont regroupés en communautés. Ils n'y vivaient pas toujours en bonne harmonie. Cela pouvait se comprendre, étant donné la situation sociale très difficile dont certains se trouvaient. La population de Broonkling est généralement plus pauvre si on la compare au reste de New-York. Certains quartiers sont très très pauvres mêmes. Il parait donc logique, étant donné les caractéristiques sociologiques du quartier, que le siège d'une association humanitaire, se soit installé à l'intérieur de celui-ci.Depuis, la guerre, la situation de Brookling ne s'est pas arrangée, bien au contraire, comme par ailleurs, tous les quartiers de la ville de New-York. Beaucoup d'immeubles ont été détruits. On y trouve des gravats, un peu partout.
Certains habitants ont été relogés, souvent ceux ayant plus de moyens.
D'autres, la population la plus pauvre, dorment toujours sous des tentes et survivent sans conditions et sans ressources. En effet, de nombreuses destructions, les infrastructures, les entreprises, tout ceci provoqua que beaucoup de New-Yorkais et particulièrement ceux de Brookling, perdirent leurs emplois. Ils n'ont donc plus de ressources pour survivre. Ils dépendent de l'aide des autres, car l'Etat américain ne les aident pratiquement pas.

Mais, devant un tel drame, certains New-Yorkais ont su être solidaires. L'association H.A.O.N.Y.C, a reçu beaucoup de vêtements chauds, des couvertures et de la nourriture. Cette dernière distribue à ces derniers, deux repas chauds et leur donnaient de quoi se réchauffer sous une tente. Tom était le président de cette association. Il passait la plupart de son temps libre. C'est simple, quand il n'est pas à l'hôpital, il est dans l'association, à peu de chose près. Il a terriblement réduit ses moments de loisirs, même s'il essayait de faire du sport au moins une fois par semaine. Il ne vit pratiquement personne, en dehors de ces deux cadres. Il consacre donc beaucoup de temps à l'association, car il lui semble indispensable d'aider son prochain, lui qui avait eu la chance de survivre à ce drame. « Soit le changement que tu veux voir », c'est sa devise et il la met en œuvre chaque jour. Meredith Adams aussi aidait énormément l'association. Elle était souvent disponible en journée, lorsque Tom ne pouvait l'être dû à son travail à l'hôpital.Il est 19h et on est au milieu de la semaine. Méredith et Tom sont dans l'association, ils distribuent des repas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sois le changement que tu veux voir [PV Meredith]   Sam 17 Nov - 18:31

Meredith était sur le bord des larmes. En un instant, toute cette misère lui avait explosée dans la figure. Elle avait croisée un vieillard qui l'avait regardé et supplié pour avoir à manger. La jeune femme était encore loin de l'association où elle faisait tout ce qui était possible pour aider les démunis. Et elle savait très bien que cet homme ne pouvait marcher cette distance vu sa canne déposé à ses côtés. Sans doute un souvenir de guerre. Elle se pencha à sa hauteur et lui adressa un sourire qui tentait d'être rassurant, malgré les grosses larmes qui coulaient sur ses joues. Le vieil homme lui essuya une larme de sa grosse main ridé avant de déclarer:

- Il ne faut pas avoir peur de la vie, seulement l'affronter jusqu'à ce qu'on perd l'usage de ses membres et que toute dignité s'envole. À ce moment, il faut espérer l'aide des autres mais souvent elle ne vient pas. Et ensuite on croise la route de quelqu'un comme vous et on voit dans les yeux de cette personne toute la bonté du monde. Et là, on sait qu'on peut mourir en paix, que le dernier regard que nous allons avoir croisé est celui d'une personne qui va changer les choses. Merci jeune fille ...

Et il avait fermé les yeux. Oui, cet homme était étendu sur les médiocres débrits qui lui avaient servient d'abris, son coeur avait cessé de battre dès qu'il avait prononcé ses derniers mots. Meredith avait regardée en direction du ciel, habituellement noircit par le malheur et la nuit, étrangement, une étoile brillait ce soir-là. Elle savait ce qu'elle devait faire. Tout était clair à présent, elle allait donner toute son énergie à faire son possible pour sauver les gens, elle n'hésitait plus à présent. Meredith transporta le vieillard sous un petit abri et déposa une couverture sur le corps pour le cacher entièrement. C'est en étouffant un sanglot qu'elle reprit sa route d'un pas rapide pour ne pas être en retard. Arrivée à l'H.A.O.N.Y.C où elle passait la majorité de son temps, elle rejoignit Tom pour distribuer les repas.

-Désolée pour le retard Tom.

Elle était perdue dans ses pensées, distribuant les repas fumants, affichant un sourire de compassion quand on la remerciait, la jeune femme n'arrivait pas à s'enlever de la tête les paroles et le visage de l'homme. Combien d'autre comme lui allait mourir d'épuisement? De faim? Ou bien de tristesse? Elle ne pouvait se résoudre à croire que la vie pouvait être si injuste. Pourquoi l'Homme avait décidé de livrer une guerre infinie contre les siens? Meredith n'arrivait pas à croire en cette vérité, en cette idiotie de la part des siens ... Et aux hommes de sa vie qui étaient partis en guerre et dont seul son frère était revenu. Pourquoi se battre et donner la mort? Si seulement elle pouvait avoir réponse à toute ses questions ...
Revenir en haut Aller en bas
Tom Eckart

avatar

Féminin
Nombre de messages : 59
Age : 38
Who are you : I'm open-handed
Philosophie : Sois le changement que tu veux voir !
Love : Sara
Santé :
100 / 100100 / 100

Date d'inscription : 28/10/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Voit le passé d'une personne
Maitrise des pouvoirs:
15/100  (15/100)
Agilité au Combat:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Sois le changement que tu veux voir [PV Meredith]   Mer 21 Nov - 22:23

Tom était déjà présent à l'association quand il vit Mérédith arriver. La jeune femme était arrivée quelques minutes après l'heure prévues et elle s'excusa immédiatement auprès de Tom pour son retard. Mais ce n'est pas tant les quelques minutes de retard de Mérédith qui interrogèrent Tom, bien qu'habituellement elle était très ponctuelle ; mais plutôt son attitude générale. Celle-ci était pensive, et elle paraissait être au bord des larmes. Tom s'inquiéta. Il voulait lui demander si quelque chose le tracassait, mais le moment était mal choisi. En effet, de nombreux New-Yorkais attendaient un repas chaud, la file d'attente ne paraissait pas se réduire et pourtant de nombreux repas avaient déjà été servis.

Lorsque Mérédith s'excusa pour son retard, Tom répondit seulement :


Ce n'est rien. Tu es là maintenant, tu vas pouvoir nous aider.

« Nous aider », avait dit le jeune homme, et pourtant il voyait bien que la jeune femme avait, elle aussi, besoin d'être aidée. Il se dit alors qu'à la fin de la soirée, lorsque tous les deux fermeront les portes de l'association, il lui demanderait ce qui la tracasse. Il ajouta simplement :

Ca va ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sois le changement que tu veux voir [PV Meredith]   Ven 23 Nov - 1:52

Retenir ses larmes. Meredith s'y donnait à fond, elle n'aimait pas quand les autres voyaient qu'elle n'allait pas. Ne pas aller lui semblait bien faible pour se qu'elle ressentait réellement. Elle ne savait plus qui elle était, carrément! D'accord, présentement on aurait sans doute pu croire que la jeune femme était en crise d'adolescence avec tous ce qui se bousculaient dans sa tête. Après tout, 19 ans c'est bien trop jeune pour perdre son père et son petit ami à la guerre, devoir supporter la vie de tant de gens qui souffrent et qui meurent à chaque jours et de faire comme si tout va pour le mieux. Dans ce genre de cas, elle devait s'efforcer de creuser plus loin en elle pour repêcher la force de continuer. Parfois elle avait tellement envie de se jeter par-terre et de pleurer toutes les larmes de son corps, mais elle résistait. Le seul temps où elle se permettait de pleurer s'était quand elle se retrouvait enfin seule. Loin de tous ces regards. La confiance qu'avait mit le vieillard sur ses épaules l'avait ébranler, lui, ne doutait pas. Il avait une telle confiance en elle qu'il avait été enfin prêt à mourir car il savait qu'elle changerait les choses! Meredith se disait qu'elle devait continuer de vivre et d'aider, pour le vieil homme et pour elle.

Tom la rassura pour son retard. Tom. Lui, par exemple, ne flanchait jamais. Jamais elle ne l'avait vu triste, enfin, quand il voyait des gens souffrir il était triste mais jamais pour des problèmes personnels. Comment arrivait-il à contrôler ses émotions? Parce qu'il était un homme et que les hommes ne pleurent pas? Ridicule. Elle devrait le questionner un de ces jours. Par la suite, il lui demanda si elle allait bien. C'était étonnant de constater à quelle point une question aussi simple pouvait accueillir des réponses d'une complexité étonnante. Devait-elle être franche avec lui? Il était son ami après tout, du moins, son collège de ''travail''. Mais voulait-elle l'impliquer dans son malheur? Avait-elle vraiment besoin d'aide? Après tout ... la dernière fois Meredith s'était débrouillée seule, quoi que ... en la voyant maintenant ... Ce n'était pas un problème d'orgueil seulement elle savait que si elle en parlait, la jeune femme ne pourrait retenir ses larmes bien longtemps. Elle opta pour la facilité.

-Oui ça va plutôt bien, il y a eu des journées meilleures mais je vais bien.

Un mensonge blanc. Quelque chose qui ne blesse pas et en plus, il y avait une petite vérité dans ce mensonge. Elle avait connue des jours meilleurs. Tout en continuant de distribuer les repas, elle lui renvoya sa question.

-Et toi Tom? Tu vas bien?
Revenir en haut Aller en bas
Tom Eckart

avatar

Féminin
Nombre de messages : 59
Age : 38
Who are you : I'm open-handed
Philosophie : Sois le changement que tu veux voir !
Love : Sara
Santé :
100 / 100100 / 100

Date d'inscription : 28/10/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Voit le passé d'une personne
Maitrise des pouvoirs:
15/100  (15/100)
Agilité au Combat:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Sois le changement que tu veux voir [PV Meredith]   Dim 25 Nov - 3:55

Mérédith répondit à Tom, machinalement, presque sans le
regarder. Il a senti un moment d’hésitation avant que sorte de sa bouche de la
jeune femme, ces quelques mots « Oui, ça va plutôt bien ». Elle
répondait ainsi à sa question. Sa phrase était un peu plus longue, elle ajouta très
vite d’autres paroles qui disaient pratiquement le contraire des précédentes
« il y eu des journées meilleures, mais je vais bien ». Que veut
dire, il y a eu des journées meilleures ? Lorsqu’on utilise cette
expression, c’est que justement quelque chose ne va pas. Et pourtant, la jeune
femme prétendait que ça allait.



New-York avait été ravagé par les bombardements. Combien de
destructions ? Combien de morts ? Combien d’entre nous, avons eu la
perte d’un être qui nous était cher ? La plupart des New-Yorkais, est-il
légitime de penser. Dans ces conditions, comment continuer à vivre en disant
que nous allons bien alors qu’en réalité nous souffrons de ces pertes.
Peut-être que la phrase de Mérédith « j’ai connu des jours
meilleurs » était le manque ressenti par la jeune femme d’un être cher
qu’elle a dû perdre. Tom, à de nombreuses reprises, se battait pour ne pas
baisser les bras : sa petite Sara lui manquait tant. Pourtant, dans ces
moments plus difficiles, il se disait qu’il avait été chanceux de survivre, et
que de plus, il devait aider ceux qui étaient toujours vivants, mais qui avaient
presque tout perdu.


Tom aurait aimé que la jeune femme se confie à lui. Mais il
est vrai que le moment était peut-être mal choisi. Il souhaitait la mettre en
confiance et lui montrant qu’il serait à son écoute, si elle avait besoin
d’exprimer sa peine. Il lui répondit alors simplement, après un léger soupir,
signifiant qu’il avait deviné le message caché par la jeune femme :


Des jours meilleurs, on en a tous connus. Si tu veux en
parler, n’hésite pas. Qui n’a pas été brisé par cette guerre ? On a tous tellement perdu.



Puis, il répondit à sa question que lui avait posée la jeune
femme, à savoir s’il allait bien.


Moi aussi, j’ai connu des jours meilleurs. Mais je ne suis
pas de ceux qui sont le plus à plaindre. Alors, j’ai décidé de venir en aide à ceux qui en ont le plus besoin. Et peut-être qu’un jour, je retrouverai ces « jours meilleurs », même si cela prendra du temps.


Dernière édition par le Lun 26 Nov - 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sois le changement que tu veux voir [PV Meredith]   Lun 26 Nov - 20:41

Meredith ignorait si elle souhaitait se confier à Tom. Elle n'avait jamais vraiment apprécier exposer ses problèmes et les dévoiler au grand jour ne ferait que lui rappeler davantage qu'elle en avaient. Problèmes étaient un grand mot. Tout ce qui n'allait pas était surtout en elle. La perte qu'avait occasionné la mort de Nick et de son père était le ''problème'' centrale. De là partaient pleins de petites choses qui ne faisaient qu'empirer sa situation émotionnelle. Elle avait de la difficulté à vivre avec tout ça, étant très sensible. Devait-elle en parler à Tom? Peut-être la trouverait-elle faible? Il n'était pas du genre à juger mais elle s'était toujours efforcée de ne pas parraître trop jeune contenu son âge. Que Tom sache qu'une autre des personnes de son entourage n'allait pas ... n'était pas nécessaire. Les paroles du jeune homme contredire ses pensées. Elle pouvait lui en parler. Alors ... peut-être qu'à la ''fermeture'' ils pourraient discuter. Peut-être qu'en parler l'apaiserait et elle pourrait continuer d'aider sans ce poser trop de questions. Meredith savait que Tom avait perdu Sara, comme elle avait perdue Nick. Ce n'était pas un sujet qu'ils appréciaient aborder mais il lui semblait que le jeune homme avait plus de facilité à vivre avec. Elle ignorait s'il avait perdu d'autres personnes chères mais elle savait comment s'était douloureux de perdre la personne qu'on aime. C'est pourquoi Meredith n'abordait jamais le sujet, elle respectait Tom et elle tenait à ne pas le rendre mal à l'aise. Elle lui accorda un léger sourire avant de répondre

-Merci Tom. J'apprécie vraiment. Peut-être plus tard alors.

Elle ignorait si elle allait véritablement lui en parler mais au moins elle savait que quelqu'un s'intéressait à son malheur et qu'elle n'était pas seule. Seule. Elle se sentait terriblement seule ces temps-ci. Meredith ne voyait pratiquement pas son frère et n'avait pas eu beaucoup de temps pour se faire des amis. Elle passait la plupart de son temps à l'association ou à se promener dans les rues désertes. Pourtant, la jeune femme n'étant pas quelqu'un de solitaire, avait beaucoup de difficulter à gérer ce vide en elle. Que Tom lui dise qu'il était là pour l'écouter lui fit beaucoup de bien! Il reprit la parole et Meredith le questionna

-Comment fais-tu pour vivre si simplement? J'aimerais tellement avoir ta facilité à continuer à vivre malgré toute la souffrance que tu as vécu. Tu as bien raison, d'autres sont plus à plaindre que nous mais nous n'avons pas eu la vie facile tout de même et je ne peux m'empêcher de me rappeler les pertes que j'ai eu. Ils me manquent terriblement.

Voilà. Petit peu par petit peu, elle allait se livrer à Tom. Elle espérait bien qu'il lui donne des conseils ou bien seulement, la réconforte. Meredith n'avait que son frère désormais et il n'était pas vraiment présent. Donnant des repas fumants tout en discutant, Meredith se rendit compte que sa place était parmi ces gens. Ici, elle se sentait utile et la vie lui semblait dure mais elle savait qu'il y avait de l'espoir. C'était l'important car; l'espoir fait vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Tom Eckart

avatar

Féminin
Nombre de messages : 59
Age : 38
Who are you : I'm open-handed
Philosophie : Sois le changement que tu veux voir !
Love : Sara
Santé :
100 / 100100 / 100

Date d'inscription : 28/10/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Voit le passé d'une personne
Maitrise des pouvoirs:
15/100  (15/100)
Agilité au Combat:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Sois le changement que tu veux voir [PV Meredith]   Mar 27 Nov - 23:02

Tom écoutait attentivement la jeune femme. Il fut touché par ce qu'elle lui disait. Elle admirait le fait qu'il continuait à vivre malgré « toute la souffrance [qu'il] a vécu ». Cette guerre a provoqué tant de souffrance. Même si le jeune homme continue à se battre et ne pas baisser les bras, il n'y a pas une seconde où il ne pense pas à Sara. A cet instant, il essaie de réconforter Mérédith, mais à ce même instant Sara lui manque. Mais il veut rester courageux et il se bat continuellement.

Sara est toujours dans son coeur. Il l'aimait plus que tout et elle l'aimait aussi. Mais aimer, selon Tom, c'est aussi savoir accepter le destin et essayer de continuer à sourire à la vie y compris quand on a l'impression que celle-ci se déchaîne. Le jeune médecin est certain qu'une personne décédée ne demande pas le maintien de leur amour après la mort. Il demeure convaincu que la personne décédée souhaite surtout que celle restée en vie, continue à être heureuse y compris sans elle. C'est ce qu'essaie de faire Tom.

Il continue aussi les « combats » qu'il avait mené avant avec sa dulcinée : essayer de réduire les inégalités, apporter du réconfort, être à l'écoute de l'autre. Il répondit à la jeune femme.


Moi aussi, j'ai perdu ma petite amie, comme tu le sais, et elle me manque terriblement.

Sa voix a légèrement tremblée lorsqu'il évoque Sara. Il servit quelques plats avant de pouvoir continuer à parler. Puis, s'étant ressaisi, il parla d'une voix plus sure.

Tu sais, parfois la vie est injuste. Mais que peut-on faire face au destin ? Pas grand chose ! Par contre, on peut agir pour aider les hommes.

Puis, il ajouta en regardant son interlocutrice dans les yeux.
Tu sais Sara est toujours présente dans mon esprit. Mais je crois qu'elle est plus heureuse lorsqu'elle me voit aider mes concitoyens, que le soir lorsque je suis seul chez moi, sans personne à serrer dans mes bras et où, parfois je ...je... j'ai du mal à se ressaisir, disons.
On a tous des moments de baisse de moral, mais l'essentiel pour continuer à vivre, c'est de savoir ce qu'on veut faire de notre existence.


Dernière édition par le Dim 2 Déc - 22:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sois le changement que tu veux voir [PV Meredith]   Dim 2 Déc - 21:48

Il n'y avait pas une journée qui se déroulait sans qu'elle ait une triste pensée pour son père et Nick. Lequel lui manquait le plus, elle ne saurait dire. De plus, la jeune Adams n'avait plus de nouvelles de sa mère qui avait tenu à rester dans leur ancienne maison. Peut-être que quitter le nid familiale aurait été admettre qu'ils avaient perdus la guerre? Admettre que son époux était bel et bien mort ... À chaque mois, Meredith et Jake reçevait une lettre de leur mère. Seulement une par mois. Comme elle pouvait leur manquer! À 19 ans, on a encore besoin d'une présence maternel dans sa vie! Alors pour couronner le tout, c'était comme si elle n'avait ni mère, ni père. Seulement un frère qui avait une atittude douteuse depuis quelques temps. Un frère qui l'avait d'abord épaulée pour la laisser seule à ses pensées noires. Comment avait-elle pu sombrer si bas? Avant la guerre, Meredith aimait la vie de tout son coeur! Elle attrapait chaques occasions pour s'amuser et profiter de la vie. Désormais, elle se contentait de servir des repas fumants à des gens dont l'existence ne leur avait fait aucun cadeau. Des gens qui n'avaient plus rien. Seulement un abri miteux et de vieux habits. Pourquoi continuait-elle? Parce qu'elle se disait que tant qu'elle vivrait, les gens pourraient compter sur elle. C'était sa raison de vivre. Et puis, peut-être qu'un jour, la vie redeviendrait belle? Qui sait?

L'attention de Meredith ce porta sur les paroles de Tom. Il acceptait de parler de Sara. Mais comment faisait-il? Jamais Meredith ne parlait de John ou de Nick. Jamais. C'était un sujet tabout. Et puis, les paroles de Tom sonnaient si vraies. Il livrait une lutte pour la fille qu'il aimait et qui ne pouvait plus être avec lui. Il faisait tout ça pour elle et pour trouver un sens à son existence. Peut-être que la jeune femme pourrait faire de même et tenter de profiter du peu de bons moments. Oui, car les bons moments sont très rares ces temps-ci. Tout le monde se concentre sur ses propres pertes et se moquent bien des autres. Elle devait accepter ce qui lui arrivait et tourner la page une fois pour toute. Continuer à vivre sans avoir une pensée continuelle pour les gens qui l'ont quittée. C'est assurément ce qu'ils lui auraient souhaitée. Être heureuse malgré tout, et continuer d'aider son prochain. Il y avait tellement de gens qui avait beaucoup moins de chance qu'elle dans la vie, comment pouvait-elle s'appitoyer sur son sort lorsque d'autre dormait dans la rue? Risquait de mourir de froid ou de faim? Elle adressa un léger sourire à Tom.

-Merci Tom. Tu m'as beaucoup éclairée. Je sais que ça ne sera pas facile mais je compte bien réussir à profiter de ce que le monde me donne. Sans oublier d'aider ceux qui on besoin de mon aide. Ce sera ça, la raison de mon existence. Sauver ceux qui peuvent être sauver.

Elle eut une fois de plus une pensée pour le vieil homme qui était décédé peu de temps avant. Lui aussi comptait sur elle, il était allé rejoindre Nick et John au ciel et elle était certaine d'une chose; plus jamais elle ne douterait d'elle. La jeune Adams était capable de changer les choses et elle était bien décidée à le prouver.
Revenir en haut Aller en bas
Tom Eckart

avatar

Féminin
Nombre de messages : 59
Age : 38
Who are you : I'm open-handed
Philosophie : Sois le changement que tu veux voir !
Love : Sara
Santé :
100 / 100100 / 100

Date d'inscription : 28/10/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Voit le passé d'une personne
Maitrise des pouvoirs:
15/100  (15/100)
Agilité au Combat:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Sois le changement que tu veux voir [PV Meredith]   Dim 23 Déc - 0:27

Tom était troublé d'avoir parlé de Sara. Il le faisait rarement. Souvent il s'endormait avec son visage en tête. Mais il n'aimait pas parlé de la jeune femme car trop de choses lui revenait à l'esprit. Il se remémora des moments qu'ils avaient passé ensemble : leur rencontre, la première fois où ils se sont embrassés, une jeune femme élevant seule son enfant qu'ils avaient particulièrement aidée en lui trouvant un travail pour qu'elle subvienne à ses besoins, la première fois où ils ont fait l'amour et où ils se sont dit "je t'aime".
Tom avait les larmes aux yeux. Il ne regrettait pas d'avoir évoqué Sara pour essayer de réconforter Meredith. Mais, c'était comme s'il s'était ouvert une plaie encore fragile qu'il pensait davantage cicatrisée. En tout cas, la jeune femme avait l'air d'aller mieux, ce qui satisfaisait Tom.

Tom qui avait les larmes aux yeux, n'avait plus le courage de continuer à servir les repas à ceux qui, pourtant en avaient tant besoin. C'était la première fois que cela lui arrivait. Il marchait vers la fenêtre sans dire un mot, comme pour prendre une pause. Son regard fut très rapidement attiré par une petite fille, qui était assise en face, sur une couverture. Elle avait l'air de mendier. Elle regardait vers le sol. Sa posture montrait le désespoir. En tout cas, c'est ce que Tom ressentait en la voyant.



Meridith ! Viens voir, je veux te montrer quelquechose. Regarde la petite fille, assise en face, l'as-tu déjà vue ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sois le changement que tu veux voir [PV Meredith]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sois le changement que tu veux voir [PV Meredith]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coucou, tu veux voir ma B.....blight?
» Coucou tu veux voir beat ? *accent russe*
» je veux la date de sortit inazuma eleven 3
» Je veux trouver des Silex
» Je veux que mon blog soit plus vu que celui de Neptune !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In The End :: Hors Jeu :: Archives-
Sauter vers: