Quand le monde n’est plus que désolation, il faut payer le prix cher pour survivre.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 éveil

Aller en bas 
AuteurMessage
Agatha Mac Phee

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8
Age : 42
Santé :
100 / 100100 / 100

Date d'inscription : 07/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoir:
Maitrise des pouvoirs:
100/100  (100/100)
Agilité au Combat:
100/100  (100/100)

MessageSujet: éveil   Dim 16 Déc - 22:09

Il y avait quelques temps maintenant qu’Agatha avait découvert avec l’aide de Fripouille quel était le pouvoir qu’elle avait reçu. Fripouille était mort et pourtant elle pouvait le faire réapparaître, lui demander de venir se blottir contre elle, elle se découvrait même à jouait avec lui !

Durant un temps, elle avait cru que cela venait de son esprit. Oui, cela ne pouvait être que le pouvoir de son esprit qui faisait revivre Fripouille. Il lui manquait et naturellement son cerveau avait trouvé un palliatif.

Mais apparition après apparition, les « échanges » qu’elle avait eu avec Fripouille lui apprirent que non seulement elle pouvait le faire réapparaître mais aussi contrôler ses actions !

Pouvait elle faire cela avec toutes les personnes qu’elle avait connu et s’en étaient aller ? Elle pourrait alors se recréer une vie sociale, ceux là ne lui voudraient aucun mal. Elle était fatiguée de toutes ces scènes de combat qui se déroulaient dans les rues. Tout était prétexte à se battre, une place assisse dans le métro, un contrôle d’identité, tout !
Elle trouvait cette dépense d’énergie inutile, alors qu’un seul grand combat était digne d’être mené. Elle devrait attendre que la haine qui aveuglait les survivants s’atténue avant de trouver des alliés pour combattre le pouvoir en place.

En attendant, elle avait terriblement besoin de renouer avec la nature. Elle alla se promener dans Central Park. Ça et là, des séances d’entraînement avaient lieu. Considérant son âge, Agatha savait qu’elle ne pourrait s’affilier à l’un de ces groupes. Personne ne croirait qu’elle pourrait être suffisamment habile pour être utile au combat.

Elle longea le Réservoir, il y avait encore un peu d’eau. Les arbres qui bordaient ce lac artificiel étaient dans un piteux état, la pelouse était brûlée. Vivement qu’il pleuve se dit elle. Elle se dirigea vers le Strawberry Fields Monument, là aussi la nature avait souffert. Elle se souvenait de l’inauguration de ce monument, Yoko Ono était là pour dévoiler ce symbole Peace and Love.

C’est alors qu’elle se demanda si elle pourrait se recréer son oasis dans ce spectacle de désolation. Elle se dirigea alors vers l’endroit qu’elle préférait dans le park. Celui où, durant la majeure partie de sa vie elle était venue se ressourcer. Ce petit bout de nature où elle puisait l’énergie le matin quand elle pratiquait sa séance de yoga. Là personne ne viendrait la déranger, c’était aussi pour cela qu’elle aimait ce lieu, pas de jogger, ni de rollers. Juste elle et la nature.

Malgré les ravages de la guerre, son havre de paix était toujours à l’abri des regards. La pelouse était aussi brûlée le grand Orme qu’elle affectionnait tant n’était plus qu’un tronc sec.

Elle se demanda comment procéder. Avec Fripouille, il lui suffisait de penser à lui … Elle commença par fermer les yeux, revoyant l’Orme, ses branches et son tronc solide. Les petits buissons qui l’entouraient.

En rouvrant les yeux rien n’avait changer. Elle se dit alors qu’elle ne pourrait rien. Triste et quasiment désespérée elle s’assit contre l’arbre. Tant de choses ont changé, elle n’avait plus de repères et ne savait plus comment mener sa vie.

Déboussolée, elle s’assoupit.

Perturbée, elle savait qu’elle ne pourrait s’endormir. Tant de questions lui trottaient dans la tête. Mais elle savait qu’elle devait se reprendre, retrouver la maîtrise de sa vie. Rationalisant ses émotions, elle se dit que si elle avait été épargnée et que de surcroît elle possédait un pouvoir, c’est qu’il y avait un sens à donner tout cela. Elle n’imaginait pas autre chose que mettre un terme au pouvoir en place. Mais comment en être sûre ? Cette question méritait peut être plus d’informations. Elle s’en occuperait dès sa sortie du park.

Apaisée, elle se concentra sur la présence de l’arbre son essence. Une odeur de pivoine et d’herbe fraîche arrivait aux narines d’Agatha. Elle continua à se concentrer, elle devinait maintenant la sève qui coulait dans l’orme près d’elle, cette odeur suave et douce que secrète les végétaux en croissance.

Ça est, elle y était arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: éveil   Mar 18 Déc - 15:29



Regardant droit devant elle, les lèvres gercées par le froid, Kaissy courait dans central park. Ce lieu étai devenu un endroit de prédilection pour l’entraînement, que se soit un entraînement ordinaire comme le jogging ou des entraînements un peu plus spéciaux, pour des gens un peu moins ordinaires. Tout en continuant sa course Kaissy pensait à son père et Tony, qu’es-ce qu’elle donnerait pas pour une bonne pizza en compagnie des deux personnes qu’elle aimait le plus au monde. Ils discuteraient d’une prochaine arnaque ou bien la jeune fille implorerais son père de la faire participer à des trucs plus excitant, et il refuserais comme toujours….

Il régnait dans le parc une odeur d’humide et de brûlé, ce cœur de nature en plein milieu de la big apple n’était plus que désolation. Par ci par là quelques fleurs et arbuste refaisaient surface mais on était bien loin de l’ancienne beauté du lieu.

Sur un rocher un chat à l’allure famélique titubait, notre jeune amie pensa immédiatement à Mr.Moche, son chat borgne. Cela faisait un moment qu’elle ne l’avait plus vue. Kaissy se surpris à espérer qu’il soit toujours en vie. D’ailleurs ces derniers temps elle n’avait pas beaucoup de contact amicaux avec grand monde, déjà ses amies se comptait sur une seule mains et encore il restait de la marge ! Elle n’avait plus vue Nick depuis l’incident dans le Bronx, parfois le soir elle jouait avec son bipeur et tentait de l’appeler, mais cet objet était destiné aux appel de secours, alors….

Elle se rappela de la jeune fille au fort caractère qu’elle avait rencontrer dans le métro, elle aurait aimer la revoir, elle semblait avoir les mêmes idées que Kaissy. Seule, la pauvre fille était toujours seule, c’était parfois assez dur.

Devant elle deux hommes s’entraîner aux combat, pour ne pas chercher encore les emmerdes Kaissy prit un chemin qu’elle n’empruntait jamais. Les ennuies ce n'était pas la peine en ce moment. Elle sentit au bout d’un moment un froid intense, ce n’était pas le froid de l’hiver, c’était plus humide et vraiment pénétrant . Elle interrompit sa course et s’arrêta sur un banc. Elle n’avait pas fait attention au début mais elle se rendit compte soudainement que tout autour d’elle la végétation était luxuriante, les arbres, les fleurs, même quelques papillons. C’était vraiment étrange, pourquoi cet endroit était-il intacte ? Et de toute manière sans tout les événements derniers, en plein hiver la végétation ne devrait pas être aussi fleuri.

Le paradox entre le visuel et la sensation était très fort. L’endroit était merveilleux et on sentait même les odeurs mais l’atmosphère restait tout de même étrange et d’un froid mystérieux.


Prés d’un arbre, une vielle clocharde à l’allure désastreuse semblait regarder autour d’elle. Kaissy décida de s’approcher, une simple clodo ne pouvait être dangereuse et puis l’endroit était vraiment particuliers. La jeune femme sortit du sentier et s’engagea vers la pelouse verte émeraude où se trouvait l’inconnue.


Revenir en haut Aller en bas
Agatha Mac Phee

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8
Age : 42
Santé :
100 / 100100 / 100

Date d'inscription : 07/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoir:
Maitrise des pouvoirs:
100/100  (100/100)
Agilité au Combat:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: éveil   Jeu 3 Jan - 16:05

Ebahie par son action et surprise par cette fille qui se dirigeait vers elle, Agatha resta pétrifiée au pied de son arbre.

Comment allait elle se sortir de cette affaire ?
Surement pas en courant, elle était agée et avait puisé beaucoup de son énergie pour faire naitre cet oasis.
Elle n'avait qu'à simuler une démence, on ne pouvait pas s'en prendre à une vieille qui n'avait plus toute sa raison !
Et d'abord comment arriverait on à faire le lien entre elle et ce lieu ?

La tension montait chez Agatha, elle savait que les gens connaissaient l'existence de pouvoirs assez originaux et hors normes qui depuis la fin del a guerre. Elle allait être démasquée !

Elle rassembla ses dernières forces et regarda cette fille. Elle était jeune, assez jolie et ne semblait pas faire preuve d'antipathie à son égard. Au contraire, elle avait ce qu'Agatha qualifia de regard mélancolique, un peu dur mais au fond de ses yeux on lisait une certaine tristesse qui s'effacçait au fur et à mesure que la jeune fille avancait vers elle. Agatha regarda ces yeux où la tristesse laisser peu à peu place à de la surprise et à une certaine sympathie face à ce cadre vert et fleuri.

Cette réaction bouleversa Agatha et l'attendri beaucoup, elle senti une vague la trésaillir toute entière et elle se rendit compte qu'elle était au bord des larmes.

Elle lutta contre cette réaction, ce nétait pas le moment de perdre sa maitrise de soi. Elle pris une grande inspiration nasale, profonde et lente.
Se calma. Puis réalisa que, pour une fois, elle pouvait rentrer en contact avec un autre être humain, et que cela ne lui coutait rien de dire bonjour.
Alors elle sourit et dit :


-Bonjour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: éveil   

Revenir en haut Aller en bas
 
éveil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In The End :: Hors Jeu :: Archives-
Sauter vers: