Quand le monde n’est plus que désolation, il faut payer le prix cher pour survivre.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Idées noires, café noir et nuit noire...[PV:Ethan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Max Simons

avatar

Féminin
Nombre de messages : 25
Age : 28
Who are you : A cloud in your sky
Philosophie : Qui sème la haine récolte la violence, la vengeance, la mort...
Love : Jamais je ne t'oublierais, mon ange... Là où on s'aime, il ne fait jamais nuit.
Santé :
100 / 100100 / 100

Date d'inscription : 31/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Aucun
Maitrise des pouvoirs:
0/100  (0/100)
Agilité au Combat:
55/100  (55/100)

MessageSujet: Idées noires, café noir et nuit noire...[PV:Ethan]   Mer 2 Jan - 2:06

Tout était noir... L'obscurité semblait s'épaissir de plus en plus dans son esprit embrumé. Il devait oublier. Il pouvait oublier. Mais il ne voulait pas oublier. Sans cesse des images lui revenaient en mémoire: des images de tristesse, de désolation, de morts... Plus rien n'avait d'importance, seul comptait à présent son but ultime: tuer. Un mot devenu si banal et qui pourtant était le seul que connaissait Max en ce moment. Le moindre commentaire le rendait nerveux, le moindre mouvement le mettait sur ses gardes, espèrant tomber enfin sur l'un deux, un mutant. Pourquoi, pourquoi fallait-il qu'elle sorte à ce moment-là?!

"Vous voulez boire quelque chose?"

Sursautant, Max se redressa brusquement, la voix du serveur l'ayant arraché à ses sombres pensées. Le regard noir, il leva la tête vers l'individu en question qui s'empressa de rejoindre son comptoir, comprenant à juste titre que Max n'avait certainement pas envie qu'on le dérange. De toute manère, il n'était là que pour passer le temps ou plutôt attendre l'aube puisqu'il répugnait à sortir dans le noir... Assis à une table dans un coin du Bar, il ruminait des idées noires, cherchant à savoir comment s'y prendre pour enfin vanger celle qu'il a aimé et ainsi être en paix avec lui-même. La colère et la tristesse avaient balayé toute trace de prudence en lui et il ne se rendait même pas compte que ses capacités en matière de violence étaient bien moindre face à ceux qui se battent depuis toujours ou qui possèdent des dons. Aveuglé, il passait son temps à scruter les rues et les batiments à la recherche d'un d'entre eux, les dégénérés comme il les appelle. Pou l'instant aucun ne s'était montré à lui et il n'avait donc pas pu satisfaire sa soif de vangeance mais il espèrait bien être plus chanceux à l'avenir.

Sentant quelque chose d'humide sur ses mains, son regard s'abattit sur son chien Anar qui lui faisait sentir qu'il aimerait bien pouvoir sortir. Sa queue battait en rythme avec son halètement, cherchant surement à attendrir son maitre pour qu'il fase ce qu'il désire. Un sourire tendre illumina le visage encore jeune de Max qui gratta le front du chien avant de dire d'un ton las:

"Désolé Anar, il faut encore attendre... Tu vois bien qu'il fait encore nuit."

Le chien regarda son maitre longuement avant de finalement s'allonger dans un soupire. Se rendant compte qu'il s'endormait sur sa table, Max commanda alors un café que le serveur lui apporta non sans lui jeter un regard inquiet que Max ignora royalement... Car oui il ne devait pas ressembler à grand chose, habillé aussi simplement d'une seule chemise, le visage marqué par d'immenses cernes et le regard noyé dans le lointain, cherchant à voir quelque chose qui lui était caché.
Plus tard, alors qu'il buvait la dernière gorgée de café, la porte du Bar s'ouvrit... Relevant la tête, Max se demanda alors qui pouvait bien venir ici à cette heure... a part, bien sur, des gens désoeuvrés comme lui. Se passant une main dans les cheveux qu'il ebouriffa légèrement, Max bailla longuement tout en gardant son regard braqué sur la porte d'entrée afin d'observer le nouvel arrivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Stanfield

avatar

Féminin
Nombre de messages : 26
Age : 27
Who are you : Un homme qui a survécu....mais qui aurait préférer les bras si avenant de la mort.
Philosophie : La confiance n'est pas de mise en ces temps sombre.
Love : Katie, je ferme mon coeur à l'amour parce que cette place est à toi pour l'éternité.
Santé :
100 / 100100 / 100

Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Manipulation mentale
Maitrise des pouvoirs:
50/100  (50/100)
Agilité au Combat:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: Idées noires, café noir et nuit noire...[PV:Ethan]   Dim 6 Jan - 6:48

Ethan fixait son portable d’un air terriblement distant et absent. Il n’arrivait plus à bossé sur cette affaire et de plus, d’innombrables dossier s’empilaient de plus en plus. Il avait l’impression qu’il allait devenir fou et qu’il allait mourir écrasé sous le poids de tous ces dossiers qui n’attendaient plus qu’on les ouvres pour enfin les clore pour de bons, mais la fatigue gagnait petit à petit du terrain dans le corps du jeune homme. Ethan avait cette envie prenante de s’assoupir, mais il combattait avec acharnement cette envie. Il soupira d’agacement et ferma son portable. Ce dossier pouvait attendre. Pour l’instant son esprit n’arrivait plus à fonctionner. Le jeune homme se calla dans son imposant siège de cuire tout en regardant dehors à travers ces immenses vitres de son bureau, qui lui offraient une vue panoramique de cette ville qui jadis, était d’une beauté saisissante. Ethan ne détourna pas son regard de ces bâtiments détruits par la haine humaine et ses pensées s’emportèrent à nouveau vers le passé. Il pouvait encore voir tous ces bâtiments qui se dressaient là fier et droit et qui n’était maintenant plus que des carcasses de métal et de pierre. Comment New-York en était-il arrivé là? Il ne se lassera jamais de se poser cette question, question qui nourrit ce mépris qui gronde depuis quelques temps en lui. Cette guerre avait tué une partie de lui-même, elle avait noircis son intérieur, enlevant ainsi tous ce qui pouvait être bon en lui. Maintenant, il se cantonnait dans la rage et dans ce désir ardent d’éliminer tous ceux qui lui avait volé sa vie. Il détourna machinalement son regard de cette ville qui se relevait péniblement de ce douloureux épisode qu’avait été la guerre pour fixer les grandes portes de bois, ces portes de bois qu’il a si souvent franchis ces dernier jours pour venir s’enfermer ici dans le bureau de son défunt père qui maintenant était le sien. Directeur Rutherford de la firme d’avocat Rutherford et fils, c’était maintenant le titre d’Ethan. Le problème c’est qu’il détestait son travail. Certes au début il adorait son travail, mais maintenant le fait de régler les problèmes d’autrui le rendaient malade et même, le dégoutait à un point tel qu’il avait envie de foutre tous ces dossier qui l’attendait dans le feu. Sans plus tarder, le jeune homme enfila sa veste et mit son portable dans son sac et mit celui-ci en bandoulière. Il fallait qu’il sorte de cet endroit étouffant au plus vite.


Lorsqu’il arriva enfin dehors, il respira à plein poumon l’air frais de l’extérieur. Il resserra sa veste contre lui, car un vent frisquet se mit à souffler. Il marcha donc vers chez lui tout en se mêlant à cette foule qui marchait déjà dans les rues de New-York, foule qui avait de beaucoup diminué à cause de la guerre. Ethan ne regardait pas vraiment où est-ce qu’il allait, en fait il ne se souciait même plus des gens depuis la guerre. Ils étaient maintenant, pour lui, tous aussi insignifiant qu’une fiente d’oiseau sur un trottoir. Mais de toute façon, Ethan avait toujours eu cette manie harassante de ne s’occuper que de sa petite personne, qui d’ailleurs était aussi signifiante que le reste de la population. Arborant toujours cette mine étrangement fermé et froide, Ethan fixait le par terre comme si c’était la chose la plus intéressante au monde. En fait, il n’essayait pas de penser à cette solitude qui l’engloutira à nouveau lorsqu’il posera les pieds dans son appartement de Manhattan. En effet, ce baiser si apaisant de sa femme et les cris de joie pousser par sa fille face à son retour chez lui n’était maintenant plus que de douloureux souvenirs. Maintenant, ce n’était que cette solitude glacial qui l’accueillait à bras ouvert, alors Ethan n’avait pas le choix, il allait se blottir dans sa triste étreinte. Il marchait depuis des heures, perdue dans les méandres de ses pensés alors il n'avait pas remarqué qu'il s'était égaré et et qu'il n’avait pas emprunté les bonnes rues. Il finit par relever la tête pour enfin se rendre compte qu’il n’était pas sur le bon chemin. Ethan se dit même qu’il était bien loin de Manhattan. Même que ce quartier à l’allure décrépit était bien loin de la luxure de son quartier. Il devait se trouver dans le Bronx. Attifé ainsi, il n’avait aucun doute du fait que les gangs de rue n’hésiteraient pas à le voler. Il fallait donc qu’il sorte d’ici. Soudain, un écriteau lumineux attira son attention. C’était un bar du coin et Ethan eu cette soudaine envie d’aller se payer un verre, simplement pour éviter un peu plus longtemps la solitude qui l’attendait s’il mettait les pieds dans son appartement. Il pénétra dans le bar et comme bienvenue on le gratifia d’hostiles regards qu’Ethan ne daigna pas prendre en compte. Il prit place au bar et commanda un verre et il savoura sa première gorgée. L’alcool avait été longtemps sa seule amie après la mort de sa femme et de sa fille et aujourd’hui, il était heureux de la retrouver. Il risqua un subtil coup d’œil en arrière de lui et vit un jeune homme à une table non loin de lui avec un chien coucher à ses pieds. Après cela, ce n’était que des loques humaines qui regardaient de leur regard hagard leur verre vide, complètement saoul et noyé dans cet alcool qui était aussi pour eux leur seule amie pour la nuit. Ethan se trouvait pitoyable en ce moment, mais il ne pouvait quitter cet endroit, alors il reprit une gorgée sans se poser de question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Simons

avatar

Féminin
Nombre de messages : 25
Age : 28
Who are you : A cloud in your sky
Philosophie : Qui sème la haine récolte la violence, la vengeance, la mort...
Love : Jamais je ne t'oublierais, mon ange... Là où on s'aime, il ne fait jamais nuit.
Santé :
100 / 100100 / 100

Date d'inscription : 31/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Aucun
Maitrise des pouvoirs:
0/100  (0/100)
Agilité au Combat:
55/100  (55/100)

MessageSujet: Re: Idées noires, café noir et nuit noire...[PV:Ethan]   Sam 12 Jan - 20:43

Regardant avec curiosité le nouveau venu, Max ne mit pas trois secondes pour comprendre que cet homme ne venait en aucun cas de son quartier et que c'était la première fois qu'il venait ici. D'abord, habillé comme il était, il était clair que son quartier à lui devrait plutôt se situer vers Manhattan où tout se reconstruit rapidement et où les gens aisés peuvent se trouver un logement à leur hauteur... Quant à Max, lui, cela faisait longtemps qu'il vivait de ce qu'il pouvait trouver de moins cher et de moins périssable, ayant épuisé presque tout l'argent qu'il avait mis de côté avant la catastrophe. Bien entendu, ses parents en avaient de l'argent mais quelle banque accepterait de le lui donner? Déjà faut-il trouver une banque... Bref, intrigué par le fait qu'une personne telle que lui vienne ici, Max ne put s'empêcher de se lever, Anar sur ses talons. Il se dirigea doucement vers le comptoir, bien décidé à mettre en garde le nouvel arrivant...
En effet, dans le quartier où ils se situaient en ce moment-même, les gens acceptaient mal la venue d'étrangers, toujours mue par cette peur des mutants qui faisaient que si l'un d'netre eux se manifestait ici, il n'y ferait pas long feu. Pour Max, il n'y avait aucun problème, vu qu'il était un habitué... Et puis, tant que ce nouvel arrivant ne s'était pas manifesté en tant que mutant, alors Max ne ferait rien et tenterait au contraire de l'aider...
Prenant doucement la parole, il demanda gentiment:

"Dites-moi, vous n'êtes pas d'ici n'est-ce pas?.... Je ne vous ai jamais vu..."

Cherchant à capter le regard de son interlocuteur, Max ne réussit qu'à entrevoir une lueur qui lui disait vaguement quelque chose... D'un signe de main, il demanda un verre au barman dont il but une gorgée son attention toute entière tournée vers l'homme auquel il s'était adressé. Pendant ce temps, presque deux mètres plus bas, un petit chien s'amusait à tourner en rond autour de son maitre, cherchant à attirer son attention. Finalement, après deux ou trois tours, il s'assit, la queue battante, gémissant légèrement. Constatant que Max ne le remarquait pas, Anar se concentra alors sur le nouveau, flairant son pantalon avec curiosité...
Max, lui, rajouta, après avoir pris une deuxième gorgée de bière:

"J'ai bien peur que vous ne soyez pas tout à fait le bienvenu ici..."

En effet, jetant des regards derrière, Max s'était aperçu que deux ou trois gars pas trop ivres regardaient d'un mauvais oeil le nouvel arrivant, et parlaient entre eux comme s'ils se mettaient d'accord pour un mauvais coup. Bien entendu, Max ne pouvait pas obliger cette personne à rester avec lui mais il espèrait qu'il ne soit pas assez fou pour sortir maintenant, seul. Même Max attendait le jour pour sortir et n'était jamais tranquille dans son propre quartier... Alors un étranger... Restant parfaitement calme, le jeune homme buvait lentement sa bière, attendant la réaction de l'homme à ses côtés. La plupart des gens qui viennent ici sont soit ivres, soit désoeuvrés, soit complètement mort de peur à l'idée de se faire détrousser, alors venir ici de son plein grès était une chose à laquelle ne croyait pas Max...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Idées noires, café noir et nuit noire...[PV:Ethan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Idées noires, café noir et nuit noire...[PV:Ethan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TUTO] Assaut Nuit Noire - Cerberus VAE III sur Mars
» Nuit noire (PS3) cherche deux joueurs pour demain !!
» Nuit noire et assaut épique
» Nuit Noire
» nuit noire ps4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In The End :: Hors Jeu :: Archives-
Sauter vers: