Quand le monde n’est plus que désolation, il faut payer le prix cher pour survivre.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Réveil | Grace & Angélique |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jane Fitzgerald

avatar

Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 27
Who are you : Sometimes, I'm the only one who understand something to this war
Philosophie : What may I do for you ?
Love : Love, you said ?!
Santé :
100 / 100100 / 100

Date d'inscription : 12/01/2008

Feuille de personnage
Pouvoir: Contrôle Végétal
Maitrise des pouvoirs:
95/100  (95/100)
Agilité au Combat:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Réveil | Grace & Angélique |   Dim 27 Jan - 4:54

    Voila maintenant quelques temps que Jane roulait dans la luxueuse voiture qui était censée lui faire quitter la ville de Washington. Ses parents avaient voulus l'envoyer hors de la crise qui commençait à arriver dans leur charmant petit bastion urbain. A contrecoeur, la jeune adolescente avait conscentit de partir chez sa tante le temps que les choses se calment. Elle voyageait, en compagnie de son chauffeur, a allure normale. La jeune fille pouvait voir au loin, mais vraiment très loin, les contours des grattes-ciel de la ville. Elle scrutait par la fenêtre teintée son ancien lieu de vie et se demandait très clairement quand elle allait pouvoir revenir chez elle. Et tandis qu'elle pensait a diverses choses, une puissante lumière blanche trancha le ciel avant de fondre sur Washington. Elle s'intensifia beaucoup pour faire disparaitre la ville sous ses rayons lumineux. Puis, il y eu une seconde ou rien n'arrivait. Aucun bruit, même le bruit de la voiture semblait avoir été aspiré. Jane n'eut le temps de ne rien dire qu'un efforyable coups rettentit au loin. Une secousse terrible arriva et au loin, on voyait déjà le champignon atomique se dessiner dans le ciel. Jane se releva en plaçant ses mains sur la vitre, horrifiée. Elle voulut crier mais rien ne sortit de sa bouche. Alors, frappant sur la vitre par simple reflex, elle vit l'onde de choc arriver jusqu'a elle et puis ...

    - Hmmf !!

    La petite venait de se réveiller. Elle était en sueur et quelques tremblements terminaient de rettentir sur son petit corps frêle. Jane remarqua qu'elle se trouvait sur un lit, dans une chambre qu'elle ne connaissait pas. Une fenêtre avec un store déchiré mais fermé laissait entrevoir une luminosité très douce. Se relevant instinctivement, l'adolescente souleva très légèrement le store et reconnu le lever du jour. Comment avait-elle pu dormir aussi longtemps ? Que faisait-elle ici ? Et tout d'abord, ou était-elle ? Jane redescendit le store comme a soné tat d'origine et inspecta les lieux. Elle se trouvait dans une chambre , la porte était ouverte et elle entendait des voix au loin. Mais la distance l'empechait d'entendre convenablement les discussions. Il lui semblait entendre des sons aigüs, certainement des voix féminines. Jane était toujours vêtus de cette horrible robe toute déchirée mais son visage semblait moin sale que lorsqu'elle avait ... D'ailleurs, que c'était-il passé ? Elle s'en souvenait. La petite avait atteint New York et elle s'était évanouïe sur le sol. Quelqu'un l'avait certainement ramassée, la pauvre enfant. Elle vit sur une table de chevet aux cotés du lit, un réveil qui indiquait très clairement l'heure. Il était cinq heure et dix-sept minutes. Il y avait également une serviette mouillée pleine de terre. Certainement la terre qui s'était trouvée sur son visage auparavent. La jeune adolescente avança doucement et sans bruit vers la sortie. Elle se trouvait dans un couloir qui conduisait a diverses pièces dont l'exploration serait réservée a plus tard si l'occasion s'y prettait. La jeune fille entra finalement dans une cuisine ou deux jeunes femme se trouvaient. L'une, plus jeune était assise sur une chaise, a une petite table tandis que la deuxième lui tournait le dos, surement occupée a son évier. Jane les regarda un instant avant d'ouvrir la bouche et de parler convenablement, mais sans pouvoir cacher une once de peur dans ses dires.

    - Excusez moi ... Où suis-je ?

    Jane se tenait droite et totalement réveillée. Ses yeux légèrement appeurés passaient d'une des deux femme a l'autre. Mais même dans ses circonstances, comme un reflexe de survie du a son intelligence très prononcée, la jeune fille détaillait les deux personnes. Peut être cela ne lui servirait a rien, mais il vallait mieux ne rien laisser au hasard. Pour l'instant, elles ne devaient pas savoir que la petite avait un don. Elle pourrait s'en servir au cas ou les deux femmes seraient hostiles a son égard. Mais y avait-il de la verdure dans une zone proche ? Oui. La jeune adolescente avait remarquée deux pots de fleur près de la fenêtre, c'était très peu mais cela lui suffirait pour utliser son pouvoir au cas ou. Elle esperait ne pas avoir a montrer ses capacités, et d'ailleurs, les deux personnes semblaient gentilles et innofensives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace Campbell

avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 29
Who are you : There Is Still Some Hope...
Philosophie : Never give up, even when you got nothing to lose.
Love : Someday, I'll get to you dear...
Santé :
100 / 100100 / 100

Date d'inscription : 23/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Force Surhumaine
Maitrise des pouvoirs:
90/100  (90/100)
Agilité au Combat:
95/100  (95/100)

MessageSujet: Re: Réveil | Grace & Angélique |   Lun 28 Jan - 19:22

[Pas de souci Angélique ^^]

Lorsque Grace arriva à son appartement, accompagnée d'Angélique et de la jeune inconnue que les deux femmes avaient trouvées effondrée sur une route, elle ne put cacher un soupir de soulagement. Le chemin n'avait pas été bien long, mais la nuit était dangereuse et dans ces circonstances, une attaque aurait pu être fatale. Bien entendu, il avait fallu que l'ascenseur tombe en panne, pile à l'instant où Mrs Campbell en avait besoin. Préférant de loin la marche et le sport, la quadragénaire ne le prenait jamais d'habitude, pourtant elle n'avait pu s'empêcher de remarquer qu'il se trouvait en plutôt mauvais état. Plusieurs fois, elle avait fait la remarque au vieux concierge, car même si elle n'en avait pas l'utilité, il y avait tout de même deux personnes âgées habitant dans les étages. Seulement ce grincheux ne daignait jamais l'écouter, arguant que le jour où il lâcherait, il faudrait faire sans et que de toute manière, il n'avait pas les moyens de le faire réparer. Pour cela, Grace voulait bien le croire : l'argent se faisait rare et il fallait trimer pour trouver un bon professionnel.

- Oui, mais malheureusement j'ai hérité d'un concierge qui semble porter plus d'intérêt à ses bières qu'aux résidents de son immeuble, grogna Grace en réponse à Angélique, avant de lui faire un sourire.

Après tout, la jeune femme n'y était pour rien et Mrs Campbell avait seulement ronchonné envers Rupert. Aaah son prénom, tout une histoire. Parfois, Grace se demandait si ce n'était pas ce célèbre flegme britannique qui l'empêchait de se bouger les fesses pour bosser sur cet ascenseur. Enfin, le problème serait bientôt réglé puisque la californienne utiliserait quelques-uns de ses amis du groupe pour trouver la personne qui serait capable d'y jeter un oeil ET de faire le nécessaire. Avec un peu de chance, la note ne serait pas très élevée s'il s'agissait d'une connaissance-même de la quadragénaire.

Les trois personnes entrèrent dans la pièce principale, Angélique soutenant toujours l'inconnue autant qu'elle le pouvait. Grace lui indiqua la chambre, et quelques secondes plus tard, la blondinette se retrouvait couchée sur un doux matelas - enfin, le plus doux que Grace ait pu trouver lors de son emménagement. Cette dernière se dirigea vers la salle de bains et entreprit par la suite de nettoyer un peu le visage de cette pauvre adolescente dont l'histoire restait encore un véritable mystère. Puis elle posa la serviette sale et regarda de nouveau Angélique, son sourire rassurant toujours accroché à ses lèvres.


- Venez, on va boire quelque chose le temps qu'elle se réveille.

Elles se dirigèrent toutes deux vers la cuisine, laissant la porte ouverte pour ne pas affoler leur nouvelle connaissance plus qu'elle ne le serait déjà. Grace ne pouvait qu'imaginer la peur qu'elle ressentirait à l'idée d'ouvrir les yeux dans un endroit complètement inconnu, sans savoir ce qui venait de se passer. Mrs Campbell fit du café qui réchaufferait son invitée et elles discutèrent de tout et de rien. Le temps passa, et sans qu'elles ne s'en rendent vraiment compte le petit matin arriva. Ce fut donc avec plaisir que Grace proposa un petit déjeuner à Angélique après avoir été vérifié que la troisième personne qui les accompagnait allait toujours bien, plongée dans son sommeil. Néanmoins, il commençait à se faire tard, et la quadragénaire se demandait si elle n'aurait pas mieux fait de l'emmener directement à l'hôpital. Occupée à faire cuire deux oeufs pour Angélique et elle, Grace n'entendit pas la jeune blonde arriver. Ce ne fut que lorsqu'elle prononça quelques mots que Mrs Campbell se retourna vivement.

A première vue, elle avait l'air complètement réveillée, sans plus aucune trace de ce qui avait bien pu se passer la veille - mis à part sa robe déchirée. L'air intrigué et apeuré, elle demanda à ce qu'on l'informe sur le lieu où elle se trouvait. Rien ne ferait plus plaisir à Grace que de la rassurer et de lui proposer à son tour un petit-déjeuner. Cela permettrait à Angélique et elle de savoir ce qui l'avait menée ici également...


- Ne t'inquiète pas, tu es en sécurité ici, affirma Grace de sa voix douce tout en s'approchant de l'adolescente. Angélique et moi t'avons trouvée inanimée sur la route cette nuit. Nous t'avons donc amenée à mon appartement.

Grace brûlait de lui demander ce qu'il s'était passé de son côté, si elle avait de la famille à New York, et surtout quel était son nom. Mais certaines de ces questions devaient attendre un peu avant de franchir ses lèvres : il ne fallait en aucun cas brusquer la jeune blonde, qui se trouvait déjà bien assez perdue.

- Attends, lança Grace avant de se diriger vers son armoire, d'où elle tira une robe de chambre en coton. Tiens, je pense que tu te sentiras mieux avec ça sur les épaules. Je suis également en train de préparer un petit-déjeuner, vu ce qu'il t'est arrivé hier je pense qu'il serait plus sage que tu manges un morceau. Assieds-toi et dis-moi comment tu te sens.

Comme leur conversation avait permis à Angélique et Grace de mieux se connaître, la quadragénaire avait finalement souhaité qu'elles se tutoient. Mrs Campbell n'aimait que moyennement être référée avec des "vous", ça la vieillissait sensiblement et ça n'aidait pas les deux interlocuteurs à se sentir plus à l'aise.

- Angélique, j'ai du bacon aussi, est-ce que je t'en fais cuire ? Et est-ce que tu en veux également... ?

Grace laissa sa question en suspens, espérant que la jeune inconnue finirait sa phrase en y incorporant son propre prénom.

[J'ai essayé de jouer la scène dans ma tête pour la fin, j'espère que ça convient xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelique Wood

avatar

Féminin
Nombre de messages : 20
Age : 23
Who are you : Celle qui te rendra peut être visite dans tes rêves ou cauchemars!
Philosophie : Ce qui est fait n'est plus à faire...
Love : Pour l'instant, ce n'est pas ce qui préoccupe Angélique!
Santé :
100 / 100100 / 100

Date d'inscription : 07/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Manipulation du subsconcient (peut entrer dans les rêves)
Maitrise des pouvoirs:
70/100  (70/100)
Agilité au Combat:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Réveil | Grace & Angélique |   Ven 1 Fév - 22:31

[ben dit donc, ça me fait de la lecture vos posts O__o ^^]

Angélique attendit que sa nouvelle connaissance ouvre la porte de son appartemment. Quand cela fut fait, la jeune fille entra dans l'appartement, en soutenant la jeune blondinette de son mieux. Elle suivit Grace jusqu'à une chambre où les deux femmes déposèrent la jeune adolescente évanouie. Après cela, Angélique prit le temps de regarder la blondinette: elle avait la figure pleine de terre et sa robe était déchirée, mais qu'avait-il bien pu arriver à cette pauvre enfant? La brunette n'aurait su le dire en cet instant même, mais une chose était sûre: ça n'avait rien de gai. Angélique regarda Grace nettoyait le visage de l'enfant et la suivit dans la cuisine. Les deux nouvelles amies parlèrent de tout et de rien, en attendant que la jeune inconnue se réveille. Bientôt arriva le jour, Angélique était bien fatiguée mais préféra ne pas en toucher mot. Elle accepta le petit déjeuner que Grace se mit à préparer et attendit, contemplant deux pots de fleurs posés sur le rebord de l'unique fenêtre de la cuisine. La jeune fille se sentait las, mais lutta contre le sommeil, buvant de longues gorgées de café pour s'aider.
Alors que Miss Wood était en pleine admiration devant un tableau représentant un chat noir au clair de lune, la petite inconnue fit son entrée dans la salle. Angélique ne la remarqua pas tout de suite, trop absorbée dans son tableau. Ce n'est que quand la blondinette parla qu'Angélique tourna la tête, surprise. La jeune blonde semblait apeurée, perdue, ce qui était tout à fait compréhensible. Elle n'avait pas la tête d'une fille qui venait de se réveiller après s'être évanouie. La jeune fille avait les yeux bien éveillés, le regard interrogateur se posant tour à tour sur Grace et Angélique. Cette dernière laissa parler la quadragénaire avant de dire, du ton le plus rassurant qu'elle pouvait:
- Bonjour jeune fille. Je suis Angélique. Assis toi là, nous allons manger.
La brunette sourit à l'inconnue et lui désigna une chaise. Puis Grace sortit une robe en coton pour la nouvelle et enfin, demanda à Angélique si elle souhaitait du bacon. Les deux femmes se tutoyaient désormais, ce que préférait Angélique. Celle ci répondit, un grand sourire aux lèvres:
- Oui merci je veux bien. Tu es vraiment adorable, tu as le sens de l'hospitalité toi!
On ne pouvait pas en dire autant de la famille Wood, ils détestaient inviter des gens chez eux, mais Angélique s'efforçait de ne pas être comme eux. Depuis qu'elle avait atteint ses 18 ans, Angélique avait décidée de ne pas être comme sa famille, qu'elle trouvait trop pleines de défauts. Ce qui n'empêchait pas à la jeune femme de les aimer, bien au contraire! Elle adorait leurs caractères de cochons, cela la faisait bien rire, puisqu'elle était d'un calme légendaire. De tout de manière, mieux valait être calme quand on faisait un métier comme psychologue.
Angélique aurait voulu poser une tonne de questions à la jeune blonde, et sentait que Grace éprouvait la même chose. Mais mieux valait laisser l'inconnue dire ce qu'elle voulait, si on la brusquait trop, allait savoir ce qui se passerait! Tel était le raisonnement d'une psychologue. Angélique attendit donc sagement que l'adolescente se présente d'elle même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chateau-de-versaille.max2forum.com
Jane Fitzgerald

avatar

Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 27
Who are you : Sometimes, I'm the only one who understand something to this war
Philosophie : What may I do for you ?
Love : Love, you said ?!
Santé :
100 / 100100 / 100

Date d'inscription : 12/01/2008

Feuille de personnage
Pouvoir: Contrôle Végétal
Maitrise des pouvoirs:
95/100  (95/100)
Agilité au Combat:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Réveil | Grace & Angélique |   Sam 2 Fév - 2:09

    Jane se retrouva devant els deux jeunes femmes, sur ses gardes tandis que la plus agées d'entre elles se dirigeait vers sa position. Après lui avoir fais un charmant sourire, elle lui expliqua avec brieveté mais en disant tout se que Jane avait besoin d'entendre pour le moment. Puis, l'autre jeune fille l'invita a s'assoira ses cotés. La petite adolescente ne tarda apas a bougé juste après que celle qui n'était pas nommée Angélique lui est donnée une robe de chambre en coton. Jane se décida de la mettre pls tard et la déposa sur le coté, elle s'empressa de s'assoir très dignement et toujours sans le moindre bruit. Elle ne savait que trop répondre. Elles semlaient très aimable et certainement même amicales et compréhensives. La jeune fille dit alors d'une voix simple et un peu chevrotante alors que Grace lui demandait demanière implicite son nom. La rousse avait éspérée que la petite termine sa phrase et c'est ainsi qu'elle dévoila son nom aux deux autres personnes.

    - Jane, je m'apelle Jane Fitzgerald. Et oui, j'accepterais volontier du bacon. C'est très aimable a vous.

    Jane se tourna pour ne plus regarder l jeune femme et se mit a observer la table en reflechissant. Elle repenssat a tellement de choses et malgré sa grande force mentale, elle devait avouée que cette fois-ci elle était aussi démunie qu'une enfant. Ses sentiments la submergeaient totalement. Et d'ailleurs, la jeune femme qui devait être la propriétaire de l'appartementlui faisait penser a sa mèe. A la différence que sa mère était une femme blonde et légèrement plus froide, en apparence. A croie que c'est une qualité héréditaire. Ne souhaitnt pas poser un grand blanc après cette petite reflexion, Jane reprit avec beaucoup d'enthousiasme. Elle avait comprit que les deux filles se demandaient qu'elle avait été son histoire. Après avoir fait un sourir a Angélique, elle dit donc en se servant de la phrase que Grace avait dit precedemment. La transition était trop facile pour ne pas être saisie.

    - Je me suis réelement évanouïe ? Vous êtes gentille de m'avoir aidée ... Enfait, je viens de Washington. J'étais chez ma tante qui n'habite pas très loin d'ici et j'ai fais les quelques dizaines de kilomètres qui me laissait hors de New York a pied. J'ai du tomber de fatigue. Une chance que vous étiez dans les parages !

    Sa petite voix faisait le bruit qui fallait pour être entendue sans pour autant agresser ls oreilles de ses interlocutrice. Lorsqu'elle parla de Wishington, elle sentit une vague de tristesse lui parcourir le corps et il fallut qu'elle e concentre pour ne pas laisser tomber les grosses larmes qui étaient montées dans ces jolis petits yeux. De toutes façons, la cuisnière arriva avec ses ravissantes pièces de bacon e tles dépsa sur la table, accompagné de diverses petites frioritures. Le petit déjeuné était simple mais apétissant. Jane prit très noblement une fourchette et commença a manger pour faire passer le coup en esperant qu'Angélique n'est pas non plus remarquée sa légère saute d'humeur. La brunette était juste en face d'elle et il aurait été facile pour elle de voir les yeux de la petitedevenir humides. Une fois qu'elle eut avalé presque la totalité de son assiette a allure normale, la puissance de ses émotions avaient atteind un niveau critique. Pour ne pas se montrer dans un état comme celui-ci dès le départ d'une futur amitiée, l'adolescente posa très cordialement sa fourchette et décreta sans regarder les deux autres femmes qu'elle devait aller se changer.

    - Merci pour la robe. Je vais aller l'enfiler de ce pas ...

    Et Jane emporta le bout de tissu. Elle quitta la cuisine, mais une fois hors de leur champ de vision, elle se trouvait dans le couloir, des larmes commencèrent a couler sur ses petites joues d'enfant. Encore pleine de candeur, elle s'écroula littéralement sur le sol el émettan de petits sanglots. Ne voulait pas faire le moindre de bruit au départ,c 'était raté. Elle pleura ainsi en attendant que ses émotions passent. La nuit et ses derniers jours avaient été difficiles pour elle. La perte de ses parents ajoutée a tout un tas d'autres facteurs faisait qu'il vallait mieux qu'elle ne garde pas toute cette tristesse en elle. Mais pleurer chez des gens n'était pas très agréable non plus. Ainsi, lorsque la jeune rousse qui avait remarqué sa détresse arriva en compagnie d'Angélique, elle ne pu s'empecher de s'excuser de sa faiblesse apparente.

    - Je suis désolée ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace Campbell

avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 29
Who are you : There Is Still Some Hope...
Philosophie : Never give up, even when you got nothing to lose.
Love : Someday, I'll get to you dear...
Santé :
100 / 100100 / 100

Date d'inscription : 23/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Force Surhumaine
Maitrise des pouvoirs:
90/100  (90/100)
Agilité au Combat:
95/100  (95/100)

MessageSujet: Re: Réveil | Grace & Angélique |   Ven 8 Fév - 19:43

La jeune adolescente ne mit pas très longtemps avant de terminer la phrase de Grace, indiquant ainsi que son nom était Jane Fitzgerald. Puisque les deux invitées de la quadragénaire acceptèrent volontiers un peu de bacon, elle retourna vers ses plaques chauffantes, prit tout ce dont elle avait besoin et mit le bacon à chauffer. Il serait prêt dans très peu de temps : aujourd'hui il était très difficile de trouver des tranches de bacon crues que l'on faisait cuire à la maison. On ne pouvait dégoter l'aliment que sous plastique avec la mention "Rapide, juste à réchauffer !". Un peu comme de la viande en boîte qui avait déjà été cuite et qu'il suffisait de laisser quelques minutes dans une casserole, sur le feu. Ce genre de bacon n'était pas mauvais, mais Grace avait toujours préféré faire elle-même sa cuisine. Elle tenta de refouler une vague de tristesse alors que son activité lui rappelait les matins avant la guerre. Avant qu'elle ne perde son mari et ses enfants. La jeune femme alors se levait tôt et préparait le petit déjeuner, avec des oeufs et du bacon qu'elle avait directement acheté à la boucherie. Rien ne lui faisait plus plaisir que de voir ses petits loups mordre dans leur nourriture avec avidité, pour prendre des forces et attaquer la journée du bon pied.

Hors de question cependant que Grace se laisser aller à ce genre de déprime alors qu'elle se trouvait en compagnie de deux personnes. Surtout que dans l'immédiat, ce n'était pas elle qui avait besoin de réconfort, mais la jeune Jane. Angélique réussit à apporter un sourire sur le visage de Mrs Campbell, même si aucune de ses deux interlocutrices ne pouvaient le voir - s'affairant à retourner les tranches de bacon, elle était de dos au reste de la pièce. Après avoir reçu un compliment agréable de la part de la jeune rescapée, miss Wood avait rajouté une observation qui faisait plus que plaisir à recevoir. Malgré tout, Grace trouvait ça normal d'aider les personnes dans le besoin. En ces temps difficiles, c'était devenu encore plus indispensable que lorsque la Guerre n'avait pas encore commencé. Si l'on ne pouvait pas compter sur des inconnus, alors sur qui compter lorsqu'on n'avait plus rien ?


- C'est gentil à vous deux, mais c'est tout à fait normal, dit-elle plus haut afin de partager son point de vue avec ses interlocutrices. Le bacon va bientôt être prêt ! Ce n'est pas de la grande cuisine, mais c'est le mieux que l'on puisse trouver...

Jane reprit la conversation, semblant se demander ce qui lui était réellement arrivé. C'est vrai que quand on s'évanouit en général, on ne s'en rend absolument pas compte, sauf quand le processus prend quelques secondes. Mais en général ceci impliquait la souffrance, hors la jeune blondinette avait perdu connaissance à cause de la fatigue, et probablement de la faim. Du moins c'est ce que dis Grace en écoutant son récit. Quelques dizaines de kilomètres !? Comment une adolescente de son âge avait-elle pu marcher autant ? Ce devait être une battante, car peu de gens auraient été capables d'une telle prouesse, même adultes. Grace apprit donc que Jane venait de chez sa tante à Wahsington, mais d'autres questions restaient encore en suspens. Pourquoi ce départ, et surtout : qu'était sa destination ? Cherchait-elle d'autres personnes proches d'elle à New York ? Certainement, et Grace ne la lâcherait pas avant d'être sûre que la jeune fille se trouvait en sécurité.

- Ca a du être très difficile, je crois que ce sommeil forcé t'a fait du bien. Maintenant il ne reste plus qu'à prendre des forces ! souligna Grace en s'approchant de la table pour servir le bacon.

Avant de s'asseoir, elle alla chercher différents jus de fruits qu'elle posa sur la table, invitant ses connaissances à se servir sans gêne. Le début du repas se fit en silence, en réalité Jane devait avoir très faim, Angélique également bien que cette dernière soit sûrement plus fatiguée qu'autre chose suite à sa nuit blanche. La quadragénaire aussi devait bien avouer que l'une des ses dents creuses avait besoin d'être remplie. Quelques regards dirigés vers Jane l'informa que l'adolescente semblait lutter contre de bien tristes pensées. Ce qui était normal vu sa situation... Elle se leva bientôt, remerciant Grace pour la robe de chambre et indiquant qu'elle allait l'enfiler. Elle avait sans doute envie de se débarrasser de sa propre robe déchirée et sale. Mrs Campbell irait lui acheter quelques habits dans la matinée, juste pour la dépanner, sinon la pauvre ne pourrait même pas sortir.


- Elle semble être à fleur de peau, dit doucement Grace à l'attention d'Angélique après le départ de Jane. Je la comprends, je n'aurais jamais imaginé qu'elle puisse avoir marché des dizaines de kilomètres pour rejoindre la ville !

La jeune femme venait tout juste de répondre à la propriétaire de l'appartement lorsque des sanglots leur parvinrent du couloir. Un seul regard fut échangé, et toutes deux se dirigèrent vers la provenance de ce son impliquant une grande détresse. Visiblement, Jane venait de craquer, et s'excusa bien vite.

- Non ne sois pas désolée, c'est tout à fait compréhensible. Qu'est-ce que tu dirais de retourner à la cuisine ? Je te laisse y aller avec Angélique, je vais quelques secondes à la salle de bains pour récupérer quelques mouchoirs et je reviens. Ensuite on discutera de ton arrivée à New York. Ne t'inquiète pas, on ne te laissera pas comme ça, toute seule, et si tu as quelqu'un à rejoindre on t'y accompagnera, essaya-t-elle de la rassurer avec un doux sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelique Wood

avatar

Féminin
Nombre de messages : 20
Age : 23
Who are you : Celle qui te rendra peut être visite dans tes rêves ou cauchemars!
Philosophie : Ce qui est fait n'est plus à faire...
Love : Pour l'instant, ce n'est pas ce qui préoccupe Angélique!
Santé :
100 / 100100 / 100

Date d'inscription : 07/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Manipulation du subsconcient (peut entrer dans les rêves)
Maitrise des pouvoirs:
70/100  (70/100)
Agilité au Combat:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Réveil | Grace & Angélique |   Sam 16 Fév - 15:51

La blondinette venait de se présenter comme étant Jane Fitzegerald avant de s'asseoir en face d'Angélique, qui lui adressa d'ailleurs un sourire chaleureux. La brunette se devait de réconforter la petite pour éviter que celle ci ne se sente trop à l'écart, ou se sente comme un poids pour les deux femmes. Grace ammena ensuite le déjeuner sur la table et toutes trois mangèrent. Jane avait l'air vraiment affamé, normal quand on venait de se réveiller après s'être évanouie. Une chance pour elle que ce soit Grace et Angélique qui l'est trouvé plutôt qu'un groupe de truands ou autres personnes de mauvaises intentions.
Quand Jane expliqua aux deux femmes qu'elle venait de chez sa tante et qu'elle avait parcourue à pied dix kilomètres, Angélique roula des yeux: comment une jeune adolescente pouvait-elle parcourir dix kilomètres. Jane devait être très endurante! Même la brunette ne s'en sentait pas capable, il faut dire qu'Angélique n'aimait pas trop marcher. Elle aimait le sport, mais pas la marche à pieds. Bref, Angélique remarqua les yeux humides de la jeune adolescente et acquiesca à la remarque de Grace quand la blondinette partit se changer. Quelques instants après, des sanglots retentirent aux oreilles des deux amies et celle ci se dirigèrent dans le couloir, où elles trouvèrent Jane assise par terre, sanglotant. La jeune fille s'excusa bien vite et Grace etnta de la consoler. Angélique s'accroupit et aida Jane à se lever, puis, elle l'emmena dans la cuisine où elle la fit s'asseoir. Après cela, Angélique se rassit à sa place et regarda Jane. En réalité, Angélique ne savait que faire, ce n'était pas tout les jours qu'on trouvait une adolescente évanouie dans la rue. Pour cela, il lui tardait le retour de Grace. La quadragénaire arriva bien vite, une boite de mouchoirs à la main. Quand tout le monde fut assit autour de la table, Angélique regarda Grace puis Jane. La politesse voulait qu'on ne bouscula pas la jeune fille mais la jeune femme s'impatientait trop: un de ses gros défauts:

- Jane, pourquoi ta tante ne t'as pas emmené à New York directement?

Une tonne d'autres questions lui trituraient le cerveau mais la jeune femme se contint.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chateau-de-versaille.max2forum.com
Jane Fitzgerald

avatar

Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 27
Who are you : Sometimes, I'm the only one who understand something to this war
Philosophie : What may I do for you ?
Love : Love, you said ?!
Santé :
100 / 100100 / 100

Date d'inscription : 12/01/2008

Feuille de personnage
Pouvoir: Contrôle Végétal
Maitrise des pouvoirs:
95/100  (95/100)
Agilité au Combat:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Réveil | Grace & Angélique |   Ven 29 Fév - 18:18

    Jane resta quelques isntants, ici, seule dans ce couloir a déverser toute la souffrance qu'elle pouvait avoir en elle. Il fallait qu'elle évacue tout cela et c'est alors qu'elle sexcusa devant la maitresse des lieux. Puis, gentiement, Grace lui demanda de retourner a la cuisine en compagnie d'Angélique. Passive, la peite ne dit rien et essaya de sécher ses larmes pour retourner avec les deux autres femmes. Elle arriva bien vite et se posa convenablement sur la table. grace était partie chercher des mouchoirs pour la petite. Quoi de plus normal ? Jane passa une main sous ses yeux pour enlever les petits gouttes mouilées qui étaient encore en place et regarda Angélique qui se posa aussi a ses cotés La jeune femme était tellement gentille avec elle. vraiment, la petite blonde avait eu de la chance de tomber sur deux personnes aussi gentille l'une que l'autre. Puis lorsque Grace revint, elle s'asseya a son tour et Angélique lui demanda simplement pourquoi sa tante ne l'avait pas enmenée directement a New York. C'est vrai, c'était une bonne question et Jane ne savait que trop la réponse. C'est alors qu'elle se posa la question, les gens qui étaient autour d'elle avaient-ils des dons ? Etaient-elles comme la petite ? Personne ne pouvait le savoir, au premier coup d'oeil. Alors pour ne pas dévoiler sa nature qui était le pourquoi du départ de chez sa tante, Jane eprit sagement la parole pour leur expliquer une réponse fallacieuse.

    - Eh bien ... Quelques différents opposaient ma tante à moi et elle n'a donc pas souhaitée que je reste chez elle. Il a fallut que je vienne jusqu'ici par mes propres moyens ... Mas mantenant c'est finit. Je vous suis très reconaissante de m'avoir aider.

    La petite prit un mouchoir et se moucha une bonne fois pour toute. Elle le déposa près d'elle, en le chiffonant un peu et les rearda dans les yeux totue les deux, d'une manière nouvelle. Son visage commençait à s'illuminer petit à petit et ses yeux reprenait la petite lueur brillante qu'elle avait auparavent. es choses devaient certainement être dure ici aussi et se laisser tomber n'était pas une très bonne solution. Ausi elle leur souria très gentiment et se leva. Après les avoir saluer en leur expliqaunt qu'elle allait se changer, Jane fila dans sa chambre pour prendre la grosse robe de coton de Grace et l'enfila très rapidement. Elle coiffa très brievement ses cheveux en enlevant les quelques noeux qui s'y trouvaient. Il fallait vraiment qu'elle aille chez elle pour prendre une douche et quelques vêtements. Puis, Jane revint dans la cuisine.

    - Je sais que vous m'avez déjà beaucoup aidée mais ... Vous pourriez m'accompagner chez moi, le temps que je prenne quelques vêtements ? Et puis, il va bien falloir que je trouve un endroit pour vivre. J'éspère que mon appartement a été épargné ... Sinon je ne sais pas vraiment ou aller ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réveil | Grace & Angélique |   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réveil | Grace & Angélique |
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Personnages officiels
» Jeu : La plus belle fille de Gyakuten Saiban ( 1 à 2 )
» presentation de angelique le pas doué
» Un bon fusarbalète ?
» Jour 2 : Un chirurgien soudoyé, çà fait mauvais ménage...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In The End :: Hors Jeu :: Archives :: Relance 1-
Sauter vers: