Quand le monde n’est plus que désolation, il faut payer le prix cher pour survivre.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De bon matin [pv: Caleb]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: De bon matin [pv: Caleb]   Sam 2 Fév - 0:11

Elea se réveilla en sursauts, un bruit sourd venait de retentir, visiblement ça venait du dessus, son voisin n’était pas très très discret et se moquait éperdument de déranger ses voisins tôt le matin ou tard le soir. Jusqu’à aujourd’hui Elea avait fait avec mais là s’en était trop, elle était fatiguée car la veille elle avait passé la journée dehors, dans un coin pauvre du Bronx à venir en aide aux rescapés de la guerre dont les logements avaient été détruits ou endommagés. Elle avait donc déblayé la maison d’une famille avec quatre enfants, dont le père était décédé pendant la catastrophe, une partie de l’immeuble voisin s’étant écroulé sur lui. Elle secoua la tête chassant ses mauvais souvenirs de son esprit, rien ne servait de ressasser tout cela, le seul moyen de tenir dans cette ville en ruine était de positiver ou du moins d’essayer et de s’occuper les mains et l’esprit.

Elle se redressa et sortit de son lit, se dirigeant vers la porte d’entrée dans le but de monter frapper chez le voisin et l’engueuler un bon coup… puis elle se ravisa, tout d’abord elle était en pyjama, et il faisait froid dans les couloirs, de plus elle avait la flemme de monter… Elle soupira et se rendit à la cuisine, sortit un bol et un verre, mit l’eau du thé à chauffer et se fit une tartine de confiture d’abricot en attendant que l’eau bout. Encore à moitié endormie elle en mit partout, pestant conter elle-même elle se lécha le bout des doigts d’un air pensif se demandant qu’est ce qu’elle allait bien pouvoir faire de sa journée, la motivation n’était pas trop là. Mais Elea avait un sens du devoir très aigu et elle ne supportait pas l’idée de laisser des gens dans le besoin. Le bruit de l’eau la ramena à la réalité, elle se servit son thé qu’elle avala à petites gorgées.

Une fois finit, elle traîna les pieds jusqu’à la salle de bain ou elle se glissa sous la douche, réglant la température bien chaude afin de se réveiller. Un quart d’heure plus tard elle en sortit tout dégoulinante, elle se sécha rapidement afin de ne pas attraper froid, parce que bon, certes elle vivait toujours dans son appartement mais niveau chauffage c’était parfois limite, les coupures étaient fréquentes… Jetant un regard à son reflet dans le miroir elle grimaça * ouh le monstre * se dit-elle Elle passa un coup de brosse dans ses cheveux, dessina un trait de crayon noir sous les yeux et appliqua un peu d’anti-cerne pour masquer ces vilaines poches sombres. * Ah bah voilà, c’est tout de suite mieux * se dit-elle en souriant à son reflet.

Elle retourna alors dans sa chambre, attrapa un slim noir qui traînait sur une chaise, un sous pull et un pull à col roulé qu’elle enfila puis se rendit dans le couloir, enfila son manteau, prit son trousseau de clé, enroula plusieurs fois son écharpe autour de son cou et sortit. Pour aller où ? Bonne question, elle n’en avait encore aucune idée, elle ne voulait tout simplement pas rester affalée sur son canapé toute la matinée. Elle descendit les quatre étages la séparant de la rue et émergea dans la grisaille du matin, frissonnant, elle sortit de ses poches sa paire de gants de cuir qu’elle enfila rapidement et frotta ses mains l’une contre l’autre.

Elle se décida à avancer, choisissant au hasard de partir par la droite, on n’y voyait pas à deux mètres tellement le brouillard était épais, autour d’elle tous les sons étaient étouffés. Visiblement, il n’y avait pas un chat de sortie ce matin…
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Paterski

avatar

Féminin
Nombre de messages : 655
Age : 26
Who are you : The Mayor
Love : Nobody...
Santé :
58 / 10058 / 100

Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Persuasion
Maitrise des pouvoirs:
67/100  (67/100)
Agilité au Combat:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: De bon matin [pv: Caleb]   Sam 2 Fév - 17:58



    L’appartement de Caleb est grand, très grand voir même trop grand pour une personne y vivant seule! C‘est pourquoi on pouvait très souvent y voir des gens, pas mal de gens, aussi bien de passages ou carrément venant passer la nuit ici mais bon pour venir passer la nuit chez Caleb, il fallait faire dans le bon mettre soixante-dix, avoir un tour de poitrine plutôt avantageux, les formes qui allaient avec et surtout avoir été élu « Miss jolie jeune femme de New York». Enfin, aujourd’hui et surtout ce matin et l’un des matins qui n’arrivent pas beaucoup dans la vie de Caleb, il se réveilla seul! Seul dans son immense appartement blanc. Une chose qu’il n’aimait pas du tout!

    Une bonne demi-heure après qu‘il se soit enfin réveiller et qu‘il soit enfin sortit de son lit! Le jeune homme partit en direction de son salon, il prit la télécommande de sa chaîne hi-fi avant de l‘allumer, les infos, encore et toujours les informations et ce matin le grade de Caleb en prenait un coup.

    _ […] La totalité de New York doit à présent savoir que Mr Paterski est devenu Maire, et oui! Même vous qui ne le saviez pas maintenant vous êtes au courant que ce coureur de jupons plus connu pour le nombre de ses conquêtes que pour ses bonnes actions […] Il y a moins d’une semaine, deux magnifiques créatures sont sorties de son appartement à Manhattan, le voilà qui ne perd pas de temps! […]

    Caleb soupira légèrement, encore une fois on parlait de lui pour ses performances en matières de filles et non pour son travail qui progressait plutôt bien! Une chose qui commençait sérieusement à lui taper sur le système! En effet, pourquoi les gens ne parlaient de lui que pour ça? Après tout le connaissait-il vraiment? Non, il tourna la tête vers son immense baie vitrée avant de regarder ses chiens. Un léger sourire se dessina alors quand il les vit et rapidement il retourna dans sa chambre entendant encore les remarques peu valorisantes à son égard.

    Caleb entra dans la douche, la radio était assez forte pour qu’il puisse l’entendre même si l’eau coulait. Après dix bonnes minutes de douches (car oui! Caleb est une personne qui aime se laver, il lui arrive de se laver trois à quatre fois par jour! Pour lui l’hygiène du corps est très importante!). Après avoir donc prit sa douche, le jeune homme en sortit et remarqua q’un magnifique costume blanc était posé sur le radiateur mural de la salle de bain. Un léger sourire se dessina alors sur ses lèvres, pensant immédiatement à Lian le jeune homme comprit enfin qu’elle était encore présente. Depuis plus de trois ou quatre jours la jeune eurasienne ne donnait aucuns signe de vie que se passait-il?

    Il s’habilla donc avec les vêtements que la jeune femme lui avait laisser et il décida enfin de prendre un peu de bon temps. Son emploi du temps commençait à partir de 10h00 aujourd’hui, il allait donc en profiter un petit peu avant de se rendre à son lieu de travail comme tout les jours à vrai dire. Il appela rapidement l’un de ses gardes du corps avant de lui demander de sortir ses chiens, ce que bien évidemment l’homme accepta. En fait, Caleb aimait ses chiens mais les promener tout les matins n’étaient pas ce qu’il préférait, et puis après tout, il a des gens avec lui qui « l’aide » à « travailler », bien que débrouillard le jeune homme savait aussi saisir les occasions pour ne pas se fatiguer.

    Après avoir donc donner les dernières indications, il sortit de chez lui avant de se mettre à marcher dans la rue, quand au bout d’une bonne dizaine de minutes il remarqua qu’il avait oublié la chose la plus importante pour son lui! Son Portable! Il se tourna alors avant de commencer à accélérer la pas puis sans s’en rendre compte, il se heurta à quelque chose, visiblement humain puisqu’il releva la tête (qui était baissé à chaque fois qu’il marchait vite) avant de remarquer que c’était une jeune femme. Rapidement un sourire se dessina sur ses lèvres avant de devenir timide.

    _Excusez moi!

_________________
[C]aleb [P]aterski



Man does what he can,
Born to be alive
But God what he will.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://punk-ms-fic.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De bon matin [pv: Caleb]   Lun 4 Fév - 19:36


Elea poursuivait son chemin lorsque quelqu’un lui rentra dedans. Elle poussa un grognement, en effet elle sentait dans son bras une douleur diffuse, il devait y avoir quelque chose de dur sur son manteau ou alors c’était peut être musclor ou, dernière solution, Elea était une chochotte xD.
Elle jeta alors un regard noir en direction de cette fameuse personne qui s’avéra être un charmant jeune homme ma fois, celui-ci lui rendit son regard et sourit légèrement avant de lancer un « excusez-moi » de rigueur. Elea apprécia qu’il s’excuse, elle n’était pas du genre à agresser quelqu’un qui ne l’aurait pas fait mais bon un peu de politesse ne tuerait jamais personne et de toute façon, il avait une adorable fossette qui se dessinait sur sa joue lorsqu’il souriait alors, il était tout à fait pardonné.

Elle détailla le jeune homme, il portait un élégant manteau, et visiblement en dessous (sachant qu’elle n’en voyait que le pantalon) un costume blanc. Elle se demanda qui il était pour sortir en pleine ville habillé ainsi. Assez grand, le bel inconnu avait également des yeux d’un bleu envoûtant, décidément, mais qui était donc cet homme mystère ?? Reprenant ses esprits, elle prit la parole :

« - Y’a pas de mal » lui répondit elle en laissant un sourire éclairer son visage pendant un instant.
« - Avec ce brouillard, on ne voit pas grand chose » ajouta t’elle. Enfin, en fait, celui-ci commençait à se disperser, et le soleil était en train de pointer le bout de son nez juste au dessus du building qui abritait autrefois la banque Wilson à l’angle de la rue. Eclairant les bâtiments un à un, les rayons du soleil atteignirent les deux jeune gens faisant chatoyer leur cheveux. [ouhaouuuu un vrai film dit donc]

« - Vous sembliez pressé, vous allez travailler ? » demanda t’elle curieuse d’en apprendre un peu plus sur le jeune homme. Autrefois, jamais Elea n’aurait oser aborder quelqu’un comme ça, se mettre à parler avec des inconnus, très peu pour elle, si les gens ne faisaient pas le premier pas jamais elle n’irait vers eux. Mais depuis la guerre, la situation l’avait obligée à changer un peu malgré elle, et au final elle ne s’en plaignait pas, au contraire, c’était une bonne chose.

Une grand mère passa près d’eux, serrant son sac fort contre elle, visiblement elle se dépêchait d’aller faire ses courses, assez tôt afin d’éviter les voleurs et bandes de jeunes vandales en tous genre. Depuis la guerre, les magasins, ouvraient plus tard et fermait tôt afin d’éviter d’attirer l’attention des malfrats. Elea se sentit mal pour elle, la vie à New York ville autrefois prospère était devenu un vrai calvaire, et les plus faibles, enfants et vieillards étaient les premiers à en pâtir, sans parler des plus démunis qui eux passaient leur journées à galèrer pour survivre, vivant dans les décombres, chapardant pour manger et subissant le méprit des God Is Not On Our Side.
Elle reporta son attention sur le jeune homme…
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Paterski

avatar

Féminin
Nombre de messages : 655
Age : 26
Who are you : The Mayor
Love : Nobody...
Santé :
58 / 10058 / 100

Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Persuasion
Maitrise des pouvoirs:
67/100  (67/100)
Agilité au Combat:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: De bon matin [pv: Caleb]   Mer 5 Mar - 16:38

[Désolée d'avoir mit du temps à répondre]

    Le choc était inévitable! Caleb marchait à tête baissée de façon à voir où se posaient ses pieds puisqu’à l’allure où il marchait, il était difficile de faire attention au paysage. A vrai dire Caleb avait en tête de récupérer au plus vite son portable, vous savez ce petit machin de la nouvelle technologie qui vous aide à avoir des nouvelles de vos « amis » -bien que dans le cas de Caleb ce n’était pas des amis mais des collègues de travail-. C’est pourquoi le choc avait été inévitable.

    Le jeune homme était encore complètement confus de se qui venait de se passer, à vrai dire jamais il n’aurait pensé croiser quelqu’un à cette heure-ci bien que pas mal de chose l’étonnait -comme par exemple cette annonce à la radio (la seule station encore en marche) qui diffusait en temps normal les informations avait comme par hasard décidé de rendre officiel le « mauvais » comportement du jeune homme- à une heure pareil personne n’était dans la rue et encore moins des jeunes femmes mais après tout depuis le bombardement tout était dorénavant possible!

    Enfin, il entendit la voix de la jeune femme en face de lui, visiblement gêné de ce choc, il ne savait pas vraiment ou se placer même si elle semblait ne pas vraiment lui en vouloir! Généralement quand on vous bouscule dans la rue vous ne vous privez pas pour crier sur cette personne et surtout dans des conditions comme celles-ci! Imaginez, au moindre faux pas vous risquez de vous faire tuer à cause de votre pouvoir dont vous ne contrôlez pas encore la portée ou tout simplement parce que vous portez quelque chose qui semble neuf! Un sourire se dessina enfin sur les lèvres de Caleb quand elle lui parla du brouillard. C’est vrai, il ne faisait pas vraiment beau mais après tout, à présent de moins en moins de gens prenaient la peine de regarder la température ou temps en lui même, une chose bien regrettable!

    Caleb prit enfin le temps de regarder la jeune femme ou plutôt il prit le temps de la contempler. Un teint plutôt hâle au visage, un sourire des plus charmant et visage qui ne semblait pas méchant - bien qu’avec le temps Caleb avait apprit à ne pas se fier aux apparences et encore moins à celles de jolies demoiselles-, un sourire à présent charmeur sur ses lèvres laissant par la même occasion apparaître cette petite balafre sur la joue devenue à présent une petite fossette.


    « Non pas vraiment, je faisais demi-tour chez moi. »

    Bien que ce ne soit pas dans la nature du jeune homme de dire ce qu’il faisait, en temps normal, il ne se serait contenté que d’un simple non, il ne put s’empêcher de lui répondre tout ne lui lançant un petit sourire. Posant l’une de ses mains dans sa poche il sentit son fameux paquet de cigarettes, son dernier de la semaine malheureusement. Il soupira alors légèrement avant de plonger son regard dans les yeux de cette charmante jeune femme -qui il faut dire était à son goût-.

    « Et vous? »

    Simple retournement de question! Même si il était assez pressé il allait tout de même faire un petit peu de cosette avant de « l’abandonner » pour chercher une chose qui lui était « vitale » à présent! Et oui! A présent Maire de la ville, Caleb avait toujours son portable sur lui pour son travail ou pour être prévenu des moindres fait et gestes de « son personnel »!

_________________
[C]aleb [P]aterski



Man does what he can,
Born to be alive
But God what he will.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://punk-ms-fic.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De bon matin [pv: Caleb]   

Revenir en haut Aller en bas
 
De bon matin [pv: Caleb]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vidéo] Télématin MEUPORG
» mon lapin ne s'est pas réveillé ce matin
» Réveil matin et penses-bêtes
» Un matin lumineux
» [Nantes] Tournoi Joute Samedi matin du 9 Juillet 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In The End :: Manhattan :: Logements :: Appart'd'Elea Mortensen-
Sauter vers: