Quand le monde n’est plus que désolation, il faut payer le prix cher pour survivre.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ..Scénario 2..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
In The End

avatar

Masculin
Nombre de messages : 51
Age : 106
Santé :
10 / 10010 / 100

Date d'inscription : 02/12/2007

MessageSujet: ..Scénario 2..   Dim 17 Fév - 22:22

Trois mois .. Trois mois que la ville avait été détruite. Trois mois qu'une odeur de mort recouvrait New-York et ses habitants. Tout aurait pu être évité. Les dirigeants auraient pu agir et tout cela ne se serait pas produit. Mais ils s’étaient tus, ils avaient laissés les choses se faire, pensant que cela se calmerait. Voilà trois mois que la population de la Grande Pomme vivait dans une terreur constante, ces gangs qui se formaient, les choses qui bougeaient à peine. Une petite partie de la ville commençait à renaître, doucement les bâtiments s’élevaient vers le ciel et remplaçaient les décombres. Le nuage commençait à s’écarter, quelques rayons du soleil parvenaient jusqu’au sol, mais ils étaient très peu nombreux. Trop peux nombreux surtout. Les militaires s’activaient dans la rue à remettre les choses en ordre, se battre contre les « opposants ». Le nouveau maire prend des décisions, parfois à la légère, les choses bougent mais trop lentement. Les dirigeants ont tendance à être trop optimistes, trop surs d’eux, ils ne voient pas suffisamment la misère de là où ils sont et tous ne se sentent pas alarmés. Beaucoup de mutants ont pris place dans le gouvernement, ou sont devenus des personnes influentes ce qui ne plait pas à tout le monde, surtout lorsqu’on voit le chao qui règne dehors. Les actions humanitaires se multiplient afin de venir en aide aux sans-abris, les blessés qui courent encore les rues par centaines. Mais une autre menace gronde sourdement, dans le plus grand des secrets. Une menace pour tous les mutants parcourant trop librement les rues de la ville. Les We’ll kill them sont plus soudés que jamais afin de se débarrasser de ce qu’ils appellent la vermine. Certains ne veulent que les soumettre à des expériences, d’autres disent qu’il vaut mieux les tuer et en finir. Les There Is Still Some Hope et les God Is Not On Our Side décident de s’allier après avoir eu vent des projets de leurs ennemis communs. Cette alliance est pourtant compromise à cause des rivalités des deux groupes ce qui ne les aide en rien à lutter contre la menace extérieur. La rumeur dit qu’une attaque serait lancée en pleins jours dans les quartiers industriels, quartiers devenus très important dans la reconstruction de la ville grâce aux compagnies de transports qui peuvent à nouveau y accéder et donc importer les matériaux nécessaires à la reconstruction de New-York.


Le jour venait à peine de se lever, les rayons du soleil peinaient à s’infiltrer à travers les épais nuages obscurs qui ternissaient le ciel mais on pouvait tout de même le distinguer en regardant bien. Les We’ll kill them s’étaient donnés rendez-vous aux environs de quatre heures afin de mettre au point les derniers détails de leur plant. Les trois personnages clefs de ce plan étaient Ashton, Teresa et Clara. Tous trois étaient à la tête d’une équipe constituée de cinq personnes qu’ils devaient dirigée. On demanda à Teresa de s’occuper des captures afin de pouvoir faire les recherches, Clara et Ashton n’avait aucun ordre particulier si ce n’était qu’ils pouvaient tuer à volonté. Une fois tous les détails réglés, ils quittèrent leur QG temporaire et se rendirent dans la Zone de Transports, là où tout se déroulerait. Ils attendirent une heure avant que les premiers mutants ne se montrent. Tout commença par de long discours, à quoi cela leur servirait d’essayer d’exterminer leur race ? Après tout ils n’y étaient pour rien. Mais très vite les propos s’enflammèrent, la nature combattive des We’ll Kill them et des God Is Not On Our Side reprit le déçu, un coup de feu fut lancé d’on ne sut trop où ce qui déclencha le début des hostilités.


__________________________


Ange Davis // Ashton Bennet // Mathis Green // Grace Campbell // Teresa Garcia // Evan Bratford // Shana Silverwood // Clara Hemingway // Ted Stevens


Ps: Inutile de préciser que j'étais pas du tout inspirée xDD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Davis

avatar

Féminin
Nombre de messages : 299
Age : 26
Who are you : .. I'm A Lost Angel ..
Philosophie : PLUTOT QUE DE VOIR TOUT S'EFFONDRER J'AI PREFERE TOUT DETRUIRE . . .
Love : Et l'agneau s'éprit du lion ..
Santé :
65 / 10065 / 100

Date d'inscription : 03/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Illusions en fonctions des pensées de son Interlocuteur ..
Maitrise des pouvoirs:
80/100  (80/100)
Agilité au Combat:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: ..Scénario 2..   Dim 17 Fév - 23:18


    Une nuit blanche, encore une. Ange avait passé la nuit à observer le plafond miteux de ce qui lui servait d'appartement. Elle redoutait ce jour plus que n'importe quel autre, ce jour où elle se battrait aux cotés des siens mais aussi aux cotés des gens qui devaient être ses ennemis mais qui, le temps d'un combat, étaient devenus ses alliés. Elle n'avait pas la sensation que tout allait se passer comme cela devait se passer, elle avait l'étrange impression que tout déraperait, que les choses se passeraient mal. Pourquoi avait-elle ce mauvais pressentiment ? Elle n'en avait aucune idée. Elle l'avait simplement senti dès lors qu'on l'avait informée de cette mission un peu particulière. Cela faisait deux semaines qu'elle était sur le qui-vive, à attendre ce jour avec impatience et en en même temps avec beaucoup d'appréhensions. Tout le monde lui assurait que tout se passerait bien, qu'il n'y avait aucuns soucis à se faire. Ils voulaient d'abord parler. Ange était sur que les choses iraient bien plus loin que cela, pourquoi cela devait-il se passer dans cette zone industrielle d'abord ? Il y avait trop de monde là bas. On lui répondit que les "chefs" avaient déjà essayé de négocier le lieu de la rencontre, mais que cela ne servait à rien, ils ne voulaient rien entendre. Ses supérieurs avaient assuré à la jeune femme qu'il ne servait à rien de s'inquiéter ainsi. Après tout, pourquoi devrait-elle s'en faire ? Ils n'allaient là que pour parler. Ange leur fit part de ses soupçons quand à cette partie justement. "Juste pour parler " ? Elle n'y croyait pas une seconde. C'était impossible. Elle savait bien que quelque chose d'autre se tramait mais on lui avait ordonné d'être discrète et de rester chez elle jusqu'à ce qu'on l'appel.

    Cela ne fut pas bien dur. Ange eut quelques soucis avec sa grossesse durant les deux dernières semaines, elle ne se ménageait tout simplement pas assez. Elle le savait, elle savait qu'elle avait besoin de se reposer. Mais elle ne parvenait pas à trouver le sommeil. Elle n'arrêtait pas de penser à Lui. Il faisait parti de toutes ses pensées sans qu'elle ne puisse rien y faire. Il l’obsédait. La jeune femme ne l'avait pas vu depuis bientôt un moi, c'était trop long pour elle. Elle était entrain de perdre la boule. Elle avait essayé de le retrouver, de le voir, elle l'avait cherché durant la dernière semaine qu'elle avait passé à Staten Island. Mais elle ne l'avait pas vu, elle n'avait pas entendu parler de lui et cela même en espionnant les conversations des hommes trainant dans les rues de son quartier. Elle s'était souvent demandée si lui aussi pensait à elle, mais chaque fois qu'elle se posait cette question, elle se trouvait idiote. Pourquoi penserait-il à elle ? Il avait surement d'autres affaires à régler. Il était d'ailleurs une des raisons de ses soucis à propos de cette confrontation qui se préparait entre les mutants et les anti-mutants. Elle avait peur de le voir, que sa mission tombe à l'eau. Elle avait peur que les choses se passent mal, et surtout que lui soit capturé. Ange se souvint des paroles de son supérieur : "si les choses tournent mal, n'hésitez pas à en prendre en otage". La jeune femme n'était pas dupe. Cette idée devait venir des God Is Not On Our Side. Ils étaient beaucoup moins pacifistes que son groupe à elle.

    La jeune femme soupira. Elle se leva, il était quatre heures. Elle avait tous les points du plant en tête et se les remuera une dernière fois, juste au cas où. Ange passa une chemise assez ample dont elle retroussa les manches pour avoir ses bras dégagé, elle fit un nœud avec le surplus de la chemise sur son ventre en soupirant. Elle savait que ce dernier allait devenir de plus en plus dur à masquer. Elle mit cette pensée de coté et enfila un pantalon militaire qui lui tombait parfaitement sur les hanches. Elle chargea ses trois fusils, plaça le plus petit contre sa cheville où elle mit aussi un petit couteau. Elle prit sa ceinture, celle qui comportait les étuis de ses revolvers. Ange monta ses longs cheveux bruns en queue de cheval puis sortit à la hâte de son appartement, un bout de pain entre les dents. Il était quatre heure et demie à sa montre. Elle avait une demi-heure pour se trouver au lieu de rendez-vous. De là elle partirait avec les autres pour se rendre sur les lieux. Une fois dans le Queens Ange sortit du fourgon, suivit de près par ses co-équipiers. Elle put rapidement voir que les anti-mutants étaient déjà là. Elle sentit la tension monter dans l'équipe. Elle jeta un coup d'œil sur tous les visages. Elle vit le visage qu'elle redoutait de voir. Son cœur eut un raté, mais elle n'en montra rien. Personne ne devait savoir qu'ils.. Qu'ils quoi ? Qu'ils avaient sauvé la vie de l'autre dans un court délaie ? Oui. Elle aurait du le tuer. Il aurait du la laisser se faire emmener par les gens qui étaient supposés être ses alliés. Les mutants restèrent encore en retrait. Un silence glacial s'installa mais Ange ne le brisa pas, elle n'y tenait pas particulièrement, elle n'avait rien d'un leadeur après tout.

_________________





Dernière édition par le Lun 18 Fév - 21:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashton Benett

avatar

Masculin
Nombre de messages : 152
Age : 30
Who are you : Je suis eux, elle, lui ... & toi
Philosophie : L'amour est une catastrophe magnifique : savoir que l'on fonce dans un mur, et accélérer quand même
Santé :
100 / 100100 / 100

Date d'inscription : 13/01/2008

Feuille de personnage
Pouvoir: //
Maitrise des pouvoirs:
0/100  (0/100)
Agilité au Combat:
80/100  (80/100)

MessageSujet: Re: ..Scénario 2..   Lun 18 Fév - 20:56

    - Ferme-la !

    Sans même chercher à comprendre le fond comme la forme des propos qu’un des hommes derrière lui tenait, Ashton continuait de prêter l’oreille aux alentours. Fort heureusement, ils avaient pris soin de pouvoir prendre place avant les mutants sur les lieux, si bien qu’ils étaient tout à fait capables de s’assurer une nette sécurité. Aucun sniper. Pas même de leur côté, car Ashton n’aurait pas supporté qu’un seul coup en traître soit porté. Il voulait la mort de ces aberrations, mais ce n’était pas pour autant qu’il était dépourvu de dignité. Un bon adversaire était un adversaire mort. Mais il devait surtout avoir été tué de front. La fierté de l’Homme était sa plus grande faiblesse, mais il n’échappait pas aux vilenies de sa nature. Il ne cherchait nullement à laisser quelques survivants, et c’était pour cette raison qu’il n’était pas seul.

    Capturer ? Pourquoi « capturer » ? Un bon mutant était comme un bon adversaire, il devait être mort ! Ashton supportait déjà difficilement de s’être associé, si l’on pouvait dire ainsi, si bien qu’il avait totalement refusé de se plier aux ordres de qui que ce soit. Ce n’était plus de la fierté, c’était de l’instinct de survie, car Ashton refusait que sa vie dépende d’un seul de ces apprentis tueurs. La moitié n’était sans doute pas digne d’être là quand l’autre moitié était une menace potentielle. Il ne confierait sa vie qu’à lui-même. Sur le coup, il savait qu’il devait rendre « service » aux autres en permettant la capture d’un ou deux des spécimens, mais il ne se priverait pas de faire couler abondamment le sang. Sans états d’âme, sans remords, sans regrets. Il allait tuer, comme il avait peu tué dans sa vie, mais il était hors de question qu’un seul de ces êtres voit le soleil se lever.

    - C’est bien compris ? Le premier qu’il ouvre, je lui donne de quoi la fermer pour des années.

    Ashton ne voulait même pas leurs accorder un regard. Il y avait ce médecin, Teresa, qu’Ashton n’aimait pas particulièrement, et cette femme, Clara, qu’il ne connaissait pas, et qu’il ne voulait pas connaître. Et cinq autres, hommes et femmes, qu’il avait déjà croisé mais qu’il ne respectait pas plus qu’il respectait un mutant. Il répugnait à les regarder, il répugnait à leur faire confiance. En un mot, il était de son côté, ce qui lui permettait de ne pas craindre pour sa vie, mais il était assez éloigné de lui pour qu’il ne puisse pas consciemment leurs tourner le dos. En d’autres termes, la moitié d’un ami étant la moitié d’un traître, Ashton savait qu’il s’était enclavé dans quelque chose de fort ambigu et qu’il risquait fortement sa vie. S’il devait mourir aujourd’hui, il espérait seulement qu’il puisse en tuer plus d’un pour obtenir un tribut plus net et important de l’autre côté que du sien.

    Il plaça ses deux Beretta sur chacun de ses flancs, joignit un Desert Eagle à sa ceinture, juste derrière, et plaça son couteau à sa botte. Il plaça techniquement ses chargeurs, ses munitions sous vide, et surtout une grenade à fragmentation. D’une utilité indispensable. Il ne comptait pas sur qui que ce soit pour lui sauver la vie, alors autant avoir les armes nécessaires pour affronter l’inconnu. Il savait qu’il devrait se battre contre plus que des hommes, et plus que des armes à feu, mais il ne craignait ni de souffrir, ni de mourir. Pour dire vrai, il craignait quelque chose de tellement plus simple que cela. Il secoua la tête pour ne pas y penser, et passa sa main sur sa cuisse. Il pouvait courir sans problème depuis maintenant une semaine, si bien qu’il ne craignait plus rien qu’une nouvelle blessure. Il se retourna ensuite vers ses compères :

    - On s’en tient à ce que l’on a dit. La moitié doit être descendue. Pour le reste, on les récupérera dans l’état où ils seront. Si nous avons des pertes … Et bien … Nous songerons en temps utile à ce qu’il advienne d’eux.

    Cela voulait clairement dire qu’il se moquait bien qu’un deux perde la vie, et qu’ainsi, la réciproque pouvait bien s’appliquer. Ashton n’avait aucune peine à imaginer qu’il le laisserait mourir, et c’était en tout point ce qu’il leurs demandait. Il y avait bien mieux à faire que s’occuper de blesser, car lorsque les coups commenceraient à partir, rien ne serait plus qu’anarchie, et deux secondes d’attention portée à un blessé équivaudrait à une balle dans la tête. Non, très peu pour lui, Ashton ne voulait mourir. D’autant qu’il ne pouvait plus se permettre de dire grand-chose puisque les mutants arrivèrent sur les lieux, et qu’ils se firent face. Ashton ne fut pas sot, il vit immédiatement, mais il s’enferma dans une royale aversion pour tous les êtres présents. A une exception près. Il ne voulait y penser. Il inspira lentement, tandis que les secondes passaient. Il déglutit lentement, et s’énonça :

    - Soyons bien clairs … Nous sommes tous armés et nous voulons tous le sang de nos adversaires … Soyons diplomates …

    Un sourire sarcastique d’une totale profondeur se dessina sur ses lèvres, mais rien que l’esquisse disparut rapidement.

_________________
    C'EST PARCE QU'IL Y A UN VRAI DANGER,
    DE VRAIS ECHECS, UNE VRAIE DAMNATION TERRESTRE,
    QUE LES MOTS DE VICTOIRE, DE SAGESSE OU DE JOIE ONT UN SENS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathis Green

avatar

Féminin
Nombre de messages : 679
Age : 30
Who are you : God Is Not On Our Side
Philosophie : Les Apparences Sont Parfois Trompeuses
Santé :
100 / 100100 / 100

Date d'inscription : 10/09/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Capacité d'anticiper les mouvements
Maitrise des pouvoirs:
80/100  (80/100)
Agilité au Combat:
80/100  (80/100)

MessageSujet: Re: ..Scénario 2..   Lun 18 Fév - 21:43

Mathis c’était levé bien avant l’aurore, lorsque la sonnerie du réveil retentit, il émergea d’un curieux rêve ou des hommes en jeep vêtu de robes débarquaient chez lui, bref passons ^^.
Il sortit rapidement de son lit, aujourd'hui était une journée un peu spéciale, son groupe avait rendez-vous avec les There Is Still’ dans le Queens précisément à la zone de transport. Une sorte de réunion avait été organisée par leurs chefs, il n’en savaient pas vraiment plus pour le moment... Ils verraient bien sur place.
Il déjeuna rapidement, passa sous la douche et s’habilla, jetant un coup d’œil sur le mur, il vit qu’il était déjà tard, il fallait qu’il se dépêche s’il ne voulait pas être en retard, surtout que le point de rendez-vous n’étaient pas la porte à côté.

Il sortit rapidement de chez lui, la ville était plongée dans l’obscurité, il marcha d’un bon pas afin de se réchauffer et laissa son esprit vagabonder… Là bas, il retrouverait Evan et Ted des God Is Not’, il se demandait bien qui ils auraient en fasse d’eux, quels seraient les messagers envoyés pas les There Is Still’. Mais surtout, au fond de lui, il espérait que ce serait un début de journée intéressant, si possible avec un peu testostérone dans l’air, de joutes verbales… Il adorait se prendre la tête avec les membres du groupe opposé, si gentils à toujours vouloir sauver tout le monde pffff * Inutile *
Mathis lui, ne pensait généralement qu’à lui, il avait survécu, il avait hérité d’un don, maintenant, il s’en servait et l’utilisait pour son bien personnel et personne ne l’empêcherait de faire ce qu’il voulait, quand il voulait.
Rien de tel qu’une ville en plein chaos pour pouvoir faire ce qu’on voulait, un petit sourire se dessina sur son visage.

Cela faisait déjà 20 bonnes minutes qu’il marchait, * Quelle idée d’organiser ça aussi loin * se dit-il mécontent.
Il faut dire qu’il n’aimait guère se lever tôt et là… c’était plus que tôt, la ville était silencieuse, pas un chat en vue, il faut dire que les gens évitaient de sortir après la tombée de la nuit, New-York était dangereuse pour les personnes sans défenses.

Après avoir marché encore un moment, il approcha du Queens et entendit des pas venir de sa droite, sur le qui vive, il se tint prêt, attendant de voir qui allait tourner à l’angle. Une silhouette masculine déboucha, et lorsque son visage passa dans le champ d’un réverbère, il reconnu Evan.

« - Hey Evan » s’écria t’il.
Ils ne se connaissaient pas vraiment, mais faire partie du même groupe créait des liens malgré tout.

Il s’approcha du jeune homme et lui serra la main, puis ils reprirent leur route côte à côte n’échangeant que de brèves paroles, il faut dire qu’ils n’étaient ni l’un ni l’autre du genre très bavards et sociables, mais il s’en moquaient royalement et de plus c’était un trait de caractère qui semblait plaire a filles, des hommes distants et mystérieux avec un côté bad boy ., bref… reprenons.

Il arrivèrent en vue du point de rendez-vous, le soleil laisser percer ses premiers rayons à ce moment là. Arrivés au lieu dit, ils retrouvèrent Ted qui était déjà arrivé, ils le saluèrent puis attendire encore 5 minutes avant de voir déboucher un fourgon de couleur sombre derrière un entrepôt. * Ah les voilà * se dit-il.

Trois jeunes femmes en sortir, un sourire en coin vit le jour sur le visage de Mathis * Mmhh hé bien, ils nous gâtent dit donc... Ou alors ils veulent nous envoûter * se dit t’il amusé en les regardant approcher, il n’en connaissait aucune, enfin il faut dire qu’il ne fréquentait pas beaucoup les membres des There Is Still, mais enfin, des filles, il y en avait partout donc on ne sait jamais... Il aurait pu les rencontrer dans d’autres circonstances… Mathis se ressaisit, ce n’était pas le moment de rêvasser, le jeu commençait

Après avoir volontairement laissé un silence gênant s’installer, Mathis prit la parole :

« - Bonjour Mesdemoiselles » énonça t’il d’un ton charmeur
« - Alors on a décidé de venir faire une petite balade matinale ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madaminter.skyblog.com
Teresa Garcia

avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 38
Who are you : Researcher determined
Philosophie : Persons with powers are the degeneration of our civilization.
Love : Personne, coeur à prendre
Santé :
100 / 100100 / 100

Date d'inscription : 12/11/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Aucun
Maitrise des pouvoirs:
0/0  (0/0)
Agilité au Combat:
35/100  (35/100)

MessageSujet: Re: ..Scénario 2..   Mar 26 Fév - 23:36

    « T’inquiète pas Sofia, je ferai disparaître toutes les personnes ayant des pouvoirs, je te le promets. »

    Cette promesse, Teresa la fit à sa meilleure amie, du nom de Sofia, il y a quelques mois, quand cette dernière perdit sa petite fille foudroyée par un de ces mutants lors d’un combat avec un autre mutant. Ca avait été un accident mais les résultats étaient les mêmes : la mort d’une petite fille, innocente d’à peine deux ans. Teresa, qui était chercheuse, voulait en savoir plus sur ce phénomène et décida de l’étudier. Elle apprit que les pouvoirs sont dûs à une transformation génétique causée par les radiations. C’était un peu comme si les personnes avec des pouvoirs avaient été contaminées. Mais Teresa ne changea pas d’opinion sur le sujet et était plus déterminée que jamais à faire disparaître cette dégénérescence. Selon elle, si l’être humain est né sans pouvoir, c’est que celui-ci n’est pas quelquechose de naturelle pour lui, donc il faut le soigner.

    Mais contrairement à certains de ses collègues du groupe appelé « We’ll Kill them », Teresa voulait surtout faire disparaître leur pouvoir, sans forcément tuer les personnes porteuses du virus. Elle n’hésitait pas pourtant à les pourchasser pour les enfermer pour le bien de la société, ainsi que leur propre bien, car enfermés ils étaient en sécurité et il ne leur restaient qu’à attendre le fameux remède qui soignerait leur maux. Ce que la chercheuse souhaite avant tout, c’est poursuivre ses recherches et soigner les mutants. Mais, dans cette tache, elle est bien seule. Contrairement au groupe « We’ll Kill them », qui prône la disparition des hybrides par leur extermination, Teresa souhaite la disparition du virus, et ceci surtout depuis que la chercheuse sait que cette dégénérescence infecte aussi des adolescents et même des enfants. C’est pour cette raison que la brunette travaille d’arrache-pied dans ses recherches. Elle ne veut plus de morts qu’ils soient d’un coté ou de l’autre.

    C’est pour cette raison d’ailleurs qu’elle n’apprécia pas beaucoup un des chefs de leur groupe, un dénommé Asthon, qui tue, sans remords, sans condescendance. Elle comprends les motivations de ce dernier, elle les partage pour la plupart, mais il va trop loin. Il a mis de coté tout ce qui était sentiment humain. Il en devient aussi quelque part dangereux. Certes dangereux pour les mutants et pour lui même. Elle avait rencontré le jeune homme à l'hôpital où elle l’avait soigné. Elle s’était même demandé s’il n’était pas un de ces hybrides. A l’époque Teresa ne connaissait pas encore le groupe « We’ll Kill them ». Ce fut quelques jours plus tard qu’elle apprit leur existence et qu’elle les rencontra. Elle apprit que ce groupe était constitué de mettre tuant tout mutant qu’ils croiseraient ainsi que de membres médecins ou chercheur comme elle, dont le but était de trouver un remède qui éliminer le virus du pouvoir. D’autres membres de ce groupe pensaient simplement que toute personne ayant un pouvoir, n’était plus un véritable être humain, et qu’il était urgent d’agir, mais sans être chercheur ou nettoyeur comme ils étaient appelés. La plupart des membres de ce groupe ont souffert la perte d’un être qui leur était cher à cause d’un de ces hybrides. Tous les membres sont en colère, révoltés et veulent agir, chacun à son niveau.

    Dans ses recherches à l'hôpital, Teresa était souvent seule. L’équipe de chercheurs était divisé. Certains cherchaient un remède pour mieux maîtriser le pouvoir et augmenter sa puissance, d’autres travaillaient dans la disparition de celui-ci. Les recherches officielles étaient celles qui étudiaient le moyen de mieux maîtriser, voir augmenter le pouvoir. Le deuxième groupe de chercheurs travaillait de manière discrète, en faisant croire le contraire de leur recherche. C’est pour cela que Teresa travaillait aussi chez elle, dans son sous-sol. Ce n’était pas les risques qui enfreignaient sa motivation, bien au contraire. Celle-ci fut davantage important quand elle apprit l’existence du groupe. Elle savait qu’elle n’était plus seule et que d’autres New-Yorkais aillaient l’aider.

    Il est quatre heure. Teresa était ponctuelle au rendez-vous qui avait été donné. En arrivant, elle vit immédiatement Asthon. Ils attendaient une troisième personne, une dénommée Clara, qui n’allait pas tarder, afin de mettre au point leur plan. Teresa n’avait jamais rencontré la jeune femme. Tout ce qu’elle savait sur cette dernière, c’était qu’elle n’était pas chercheuse mais plutôt une « nettoyeuse ». Pourtant, le but de Teresa était d’avoir des cobayes et donc les deux jeunes devaient laisser certains mutants en vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ..Scénario 2..   

Revenir en haut Aller en bas
 
..Scénario 2..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thème Scénario mois de Décembre- Janvier
» Scénario pour Projet commun
» Scénario pour la prochaine partie SDA ?
» Scénario JDR : Perpette
» Oromis-gc ,le néophyle qui cherche un bon scénario

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In The End :: Hors Jeu :: Archives-
Sauter vers: